Marne : le CRS recherché depuis lundi retrouvé mort dans sa fourgonnette

Maurine Bajac
Publié le 11 novembre 2022 à 11h56
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

Eddy, policier de la CRS 33 (celle de Reims), a été retrouvé mort jeudi soir dans son véhicule.
Le fonctionnaire, âgé de 41 ans et père de famille, était recherché depuis lundi.
En avril dernier, un de ses collègues s'était déjà suicidé.

De très nombreux appels à témoins et avis de recherche avaient été lancés depuis lundi sur les réseaux sociaux. Quatre jours après la disparition d'Eddy, ce policier de la CRS 33 à Reims (Marne)  a été retrouvé mort jeudi soir dans sa fourgonnette à Hermonville (Marne). 

Le fonctionnaire, âgé de 41 ans et père de famille, avait quitté lundi soir le domicile familial de Bazancourt, petite commune de  11,64 km² au nord de Reims. Il avait dit à sa compagne qu'il allait prendre un verre avec des collègues, la prévenant qu'il ne rentrerait pas dormir à leur domicile. Le lendemain matin, celle-ci ne s'était donc pas inquiétée, jusqu'à que ses collègues ne frappent à la porte, indiquant être à la recherche d'Eddy. Il n'y a eu, en réalité, aucun verre entre collègues la veille, comme il l'avait pourtant assuré.

Il n'était pas armé

Les policiers ont par la suite découvert que le téléphone du CRS avait borné le soir de sa disparition à 10 kilomètres du domicile familial, dans les bois. Les recherches sur place n'ont malheureusement rien donné. De nombreux moyens, dont un drone ont été engagés pendant les trois jours de recherche. Celles-ci ont été vaines jusqu'à jeudi, et la découverte du corps sans vie du quadragénaire.  Selon les premières constatations, le père de famille aurait mis fin à ses jours en prenant des médicaments et après "une intoxication au monoxyde de carbone" a indiqué le parquet de Reims qui a ouvert une enquête en recherche des causes de la mort.

En avril dernier, un des membres de la compagnie d'Eddy  âgé de 47 ans avait mis fin à ses jours. Ce drame avait conduit sa hiérarchie à désarmer l'ensemble de la compagnie par prévention. Eddy n'avait donc pas d'arme connue avec lui au moment de son décès. 


Maurine Bajac

Tout
TF1 Info