Vendredi, une femme de 72 ans a été retrouvée morte à son domicile de Marseille.
Interpellé, son compagnon, âgé de 67 ans, a reconnu être l'auteur du crime mais n'a pas vraiment donné d'explication à son geste.
Il a été mis en examen pour homicide volontaire.

Pourquoi la situation a-t-elle dégénéré, vendredi 26 janvier, dans un appartement du quartier Saint-Charles, dans le 1er arrondissement de Marseille ? Ce jour-là, une femme âgée de 72 ans a été retrouvée inanimée par les marins-pompiers.

Malgré les tentatives de réanimation, la victime n'a pu être sauvée. Son compagnon, âgé de 67 ans et considéré comme le principal suspect, a été Interpellé sur les lieux et placé en garde à vue. "Le mis en examen a reconnu les faits dès le stade de sa garde à vue ainsi que devant le juge d’instruction, sans véritablement expliquer son geste", indique le parquet de Marseille à TF1info, ce mardi.

Aucun antécédent de violences conjugales

Toujours selon le parquet, le suspect ne présentait aucun antécédent de violences conjugales au sein de ce couple. Il n'était pas, non plus, connu des services de la police et de la justice.

Le mis en cause a été déféré, samedi 27 janvier, et mis en examen du chef d’homicide volontaire par conjoint. Il a été placé en détention provisoire.


Aurélie SARROT

Tout
TF1 Info