Marseille : un Algérien visé par une OQTF mis en examen pour un viol sur une jeune femme

A.S
Publié le 25 octobre 2022 à 19h05
JT Perso

Source : TF1 Info

Un Algérien âgé de 32 ans a été interpellé dans la nuit de vendredi à samedi à Marseille.
Soupçonné d'avoir violé une femme de 30 ans dans la rue, il a été mis en examen dimanche.
Le mis en cause faisait l'objet d'une obligation de quitter le territoire français (OQTF), assortie d’une interdiction de retour.

Les faits remontent à la fin de semaine dernière mais n'ont été rendus public que lundi. Dans la nuit du vendredi 21 au samedi 22 octobre, vers 2h du matin, un équipage de la BAC Nord de Marseille, en patrouille de sécurisation dans le 15e arrondissement, a été alerté par les cris d’une femme. Les policiers se sont immédiatement rendus à proximité de l’origine des alertes et ont découvert un homme en train d'agresser sexuellement une jeune femme.

"Le mis en cause a été immédiatement interpellé et placé en garde à vue. Entendue, la victime, une femme âgée de 30 ans, a relaté des faits de viols commis par le mis en cause avant l'arrivée des policiers. Elle présentait également des traces de violence physique", détaille à TF1info le parquet de Marseille.

Visé par une OQTF

Le mis en cause, un Algérien âgé de 32 ans, a été déféré dimanche devant le parquet de Marseille en vue de l'ouverture d'une information judiciaire. "Présenté devant un juge d’instruction, il a été mis en examen des chefs de viol aggravé de deux circonstances, en l’espèce commis en état d’ivresse manifeste et sous l’emprise de stupéfiants, et de violence en réunion suivie d’incapacité n’excédant pas 8 jours. Il a été placé en détention provisoire", détaille le parquet.  

Le suspect avait fait l’objet, avant son interpellation, d'une obligation de quitter le territoire français (OQTF) assortie d’une interdiction de retour. La date de cette OQTF n'a pas été précisée. 

"Les circonstances et le déroulé des faits doivent encore être précisés. À ce stade des investigations, il apparait, sans qu’il soit possible d’affirmer s’ils se connaissaient auparavant ou non, que la victime et le mis en cause se seraient rencontrés plus tôt dans la soirée dans le centre de Marseille. Ils seraient ensuite partis avec plusieurs autres individus en voiture, avant d’être déposés tous les deux, dans des conditions restant à déterminer, sur les lieux de l’agression", précise le parquet de Marseille. Les investigations se poursuivent sur commission rogatoire du juge d’instruction.

Lire aussi

Un peu plus tôt ce même vendredi 21 octobre, à Créteil cette fois, un Algérien âgé de 23 ans, lui aussi visé par une obligation de quitter le territoire (OQTF) depuis quelques jours, avait été interpellé après avoir tenté de violer une femme en pleine rue. 

Cette substitut du procureur du tribunal du Val-de-Marne, âgée de 29 ans, a été agressée vers 11h ce jour-là par cet homme à proximité de son lieu de travail. Il lui a sauté dessus, l'a renversée au sol, avant de lui faire comprendre qu'il allait la violer. Les cris de la victime ont alerté les passants et le suspect arrêté. Ce dernier a été mis en examen dimanche pour "tentative de viol" et placé en détention provisoire.

Selon Le Parisien, un témoin aurait vu le même homme commettre deux agressions similaires non loin de là. Le suspect aurait selon lui poursuivi deux victimes en hurlant "Je vais te violer, je vais te violer". Les deux femmes ont pris la fuite, tout comme leur agresseur. Ce dernier a ensuite fait une nouvelle tentative sur la magistrate.


A.S

Tout
TF1 Info