Marseille : une ex-Femen reçoit une balle dans sa fenêtre

Anaïs Condomines
Publié le 20 octobre 2016 à 17h55
Marseille : une ex-Femen reçoit une balle dans sa fenêtre

Source : Montage LCI

INTIMIDATION - Dans la nuit de mercredi à jeudi, une ancienne Femen a reçu une balle dans la fenêtre de son domicile, à Marseille. Interrogée par LCI, la jeune femme estime qu’elle a été visée en raison de son engagement contre le harcèlement de rue.

C’est d’abord sur les réseaux sociaux que Marguerite a tenu à partager sa frayeur. Tôt ce jeudi 20 octobre, elle explique – photos à l’appui - avoir reçu dans la nuit une balle d’arme à feu à travers la fenêtre de son appartement marseillais. Sur ces clichés, on constate en effet clairement un impact de balle dans la vitre, le voile d'un rideau et un pan de mur.

Marguerite a déposé plainte. - capture Facebook

Contactée par LCI ce jeudi en fin de journée, la jeune femme, encore sous le choc, explique : "Il était environ 3 heures du matin quand j'ai entendu une grosse explosion dans l'appartement. Au début, je n'ai pas compris de quoi il s'agissait. J'ai vu un trou dans la vitre de ma fenêtre. J'ai donc appelé la police pour un jet de pierre. Puis, quand les policiers sont arrivés, ils ont tout de suite reconnu des impacts de balle."

Ex-Femen, Marguerite a-t-elle été victime d'un acte d'intimidation en raison de son engagement féministe ? Au téléphone, elle précise : "Ceux qui ont fait ça sont peut-être au courant que j'ai fait partie du mouvement Femen, parce que ça parle beaucoup dans le quartier. Mais je pense plutôt que cet acte est en relation avec le harcèlement de rue. Au départ, quand on m'interpellait, je répondais par le dialogue. Mais comme je ne me laisse pas faire, même si je n'ai jamais insulté ni frappé personne, il y a eu des moments violents. On m'a déjà menacée de viol, par exemple."

Une enquête ouverte

A Marseille, une source policière nous confirme l'intervention des forces de l'ordre au domicile de la jeune femme. "Une enquête est diligentée", ajoute-t-on. Quant à Marguerite, elle est allée déposer plainte au commissariat ce jeudi, pour "dégradation de bien privé".


Anaïs Condomines

Tout
TF1 Info