Metz : une statue du général de Gaulle dégradée, le maire porte plainte

Dylan Veerasamy avec AFP
Publié le 8 décembre 2022 à 17h05
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

Une statue du général de Gaulle située à Metz a été vandalisée.
Le maire, François Grosdidier, a annoncé ce jeudi que la ville portait plainte.
"Je suis scandalisé par cet acte de vandalisme dont j’ignore s’il a une signification politique", a fustigé l'édile.

C’est un acte de vandalisme qui ne passe pas pour François Grosdidier, le maire de Metz. Après avoir découvert des traces de peinture rouge sur une statue du général Charles de Gaulle, le maire de la commune messine a annoncé qu’il portait plainte, ce jeudi 8 décembre.

Un acte de vandalisme isolé

"Elles sont un outrage à l'homme qui, plus que tout autre, incarne la France libre et l'esprit de Résistance", s’est indigné François Grosdidier dans un communiqué, indiquant que la ville de Metz portait plainte et qu’elle tenait "à la disposition des enquêteurs les enregistrements des caméras de vidéoprotection".

La statue du premier président de la Ve République, une "œuvre en bronze de la sculptrice Elisabeth Cibot", a été dégradée avec de la peinture rouge au niveau des mains et du cœur. Elle avait été inaugurée par le maire de Metz en 2021, sur la place éponyme. Pour l'instant, l'acte n'a pas été revendiqué.

Lire aussi

Les actes de vandalisme visant la mémoire du général de Gaulle sont très rares, mais sanctionnées lorsqu’ils ont lieu : en 2017, un homme ayant craché et brisé la croix en pierre de la tombe du militaire avait été condamné à un an d’emprisonnement et à une mise à l’épreuve de deux ans.


Dylan Veerasamy avec AFP

Tout
TF1 Info