Montpellier : Enzon, adolescent trans porté disparu depuis samedi, a été retrouvé

Publié le 11 janvier 2022 à 12h26, mis à jour le 11 janvier 2022 à 15h35
Montpellier : Enzon, adolescent trans porté disparu depuis samedi, a été retrouvé
Source : AFP illustration

JUSTICE – L'association Fierté Montpellier Pride a alerté les autorités après qu'Enzo, 17 ans, n'a plus donné de nouvelles après avoir fait son coming-out. L'adolescent a finalement été retrouvé lundi soir.

Qu'est-il arrivé à Enzo, 17 ans, ces derniers jours ? Samedi 8 janvier, l'association Fierté Montpellier Pride a lancé une alerte sur les réseaux sociaux pour signaler la disparition de l'adolescent, étudiant au cours Florent.

"Suite à son Coming Out (FtoM : female to man) en fin d'année, sa famille, profondément croyante, est venue le chercher à son domicile montpelliérain ce début janvier pour le déménager de force, écrit l'association sur sa page Facebook. Le projet de la famille d’Enzo qui refuse son identité de genre serait, visiblement, de le faire revenir à la 'raison' et dans le droit chemin au sein d’un établissement religieux ou sectaire qui pratiquerait des thérapies de conversion". 

La police judiciaire enquête

Joint par LCI, l'association indique avoir fait plusieurs signalements dès qu'elle a pris connaissance des événements. Ce lundi, le parquet de Montpellier confirme avoir été destinataire du signalement. "Par courrier de ce jour, les mêmes faits ont été dénoncés par madame la Ministre déléguée auprès du Ministre de l’intérieur, chargée de la citoyenneté (Marlène Schiappa, ndlr), sur le fondement de l’article 40 du code de procédure pénale", précise le procureur de la République de Montpellier Fabrice Belargent dans un communiqué. 

Le magistrat indique que "le parquet a ouvert ce jour une enquête préliminaire des chefs d’enlèvement et séquestration". L’enquête a été confiée à la direction territoriale de la police judiciaire de Montpellier et à la direction centrale de la police judiciaire.

Le porte-parole de l'association Fierté Montpellier Pride fait part de sa vive inquiétude : "Nous ne savons pas du tout où est Enzo. Son amie Clara qui nous a contactés nous a dit qu'il n'avait plus accès aux réseaux sociaux. C'est elle qui l'a eu la dernière fois au téléphone, il y a quelques jours. Elle nous a dit aussi qu'elle avait entendu la grand-mère d'Enzo en fond dire qu’il serait ' lavé et purifié"'. Il serait auprès d'un pasteur, on ne sait où. Il faut absolument le retrouver", s'inquiète-t-il. 

Un hashtag créé

L'association a publié sur les réseaux plusieurs des derniers messages qu'Enzo a envoyés à son amie. Il y dit notamment qu'il ne va "plus pouvoir communiquer" avec elle, qu'il a "peur", qu'il a "besoin d'aide". Puis il ajoute :"Ils vont me détruire. Et je ne pourrai plus te parler. Et ça je ne supporterai pas. Je t'aime". 

Fierté Montpellier Pride a lancé le #LibérezEnzo très partagé depuis deux jours. Plusieurs associations comme SOS Transphobie ont relayé l'alerte. 

Retrouvé sain et sauf

Mardi 11 janvier, le procureur de la République de Montpellier fait savoir qu'Enzo a été retrouvé sain et sauf au

domicile de membres de sa famille. "Les éléments constitutifs des infractions d’enlèvement et séquestration n’apparaissent pas caractérisés en l’état. Il convient désormais d’établir si d’autres infractions auraient pu être commises au préjudice

de cette personne", indique le magistrat.

Il ajoute : "Afin de préserver, autant que faire se peut, l’intimité de cette personne mineure, aucune information supplémentaire la concernant ou concernant son environnement ne sera communiquée. Il est toutefois précisé que l’existence d’un lieu destiné à la pratique des « thérapies de conversion » dans le Loiret n’a aucunement été établie dans le cadre de cette enquête".


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info