Mort de Leslie et Kevin : une marche blanche réunit 300 personnes à Niort

par M.D.
Publié le 12 mars 2023 à 17h47

Source : JT 20h Semaine

Des centaines de personnes ont participé ce dimanche à Niort à une "marche blanche".
En fin de semaine dernière, les corps de Leslie et Kévin ont pu être identifiés grâce à leur ADN.
Les deux jeunes gens étaient portés disparus depuis fin novembre.

Quelque 300 personnes ont participé ce dimanche 12 mars à une marche blanche dans les rues de Niort pour rendre hommage à Kevin Trompat, dont le corps et celui de sa compagne Leslie Hoorelbeke ont été retrouvés début mars, plus de trois mois après leur disparition dans les Deux-Sèvres. "C'est une marche organisée par Guy Trompat en l'honneur de son fils Kevin, de Leslie et d'Onyx (ndlr, le chien de la jeune femme, dont le sort reste inconnu). C'est une manifestation de paix avant tout, la justice viendra dans un second temps", a expliqué Marie-Noëlle Moison, avocate du père de Kevin.

Certains participants à la marche portaient des tee-shirts blancs avec le message "Kevin Repose en paix" ainsi que des fleurs, qu'ils ont jetées dans la Sèvre niortaise, un fleuve qui traverse Niort et le marais poitevin, où le jeune homme aimait pêcher. "C'est insurmontable. Ils ont détruit des vies, détruit ma vie. Je ne pourrai pas vivre sans mon fils", a déclaré, auprès de journalistes présents sur place, le père de Kevin, qui a demandé "que justice soit faite".

Âgés respectivement de 22 et 21 ans, Leslie Hoorelbeke et Kevin Trompat avaient disparu dans la nuit du 25 au 26 novembre à Prahecq, village des Deux-Sèvres. Leurs corps ont été retrouvés les 3 et 4 mars dans deux endroits différents mais proches, vers Puyravault (Charente-Maritime). Les deux jeunes gens ont été tués à l'aide d'un "objet contondant" selon le parquet de Poitiers, mais le mobile des suspects, trois jeunes hommes âgés de 22 à 23 ans et mis en examen, reste flou. 

La famille de Leslie ne s'y était pas associée

Le procureur de la République a évoqué une "déception sentimentale et/ou des dettes financières". La première piste pourrait être liée à d'éventuels sentiments d'un des mis en examen envers Leslie, dont il était l'ami et qui s'était mise en couple avec Kevin peu de temps avant la disparition. La seconde piste pourrait être liée à un trafic de stupéfiants auquel aurait pris part Kevin.

Au cours de cette marche blanche, à laquelle la famille de Leslie Hoorelbeke ne s'était pas associée, un ancien entraîneur de boxe de Kevin Trompat, Michel Acheghane, a décrit le jeune homme comme "quelqu'un qui écoutait, qui était discipliné, qui s'investissait toujours à 100%". "Je ne comprends pas ce qu'il s'est passé", a-t-il ajouté. Les obsèques de Kevin Trompat auront lieu jeudi 16 mars en l'église Saint-Hilaire de Niort. D'après le journal Sud-Ouest, celles de Leslie Hoorelbeke se tiendront samedi 25 mars à La Rochelle, en Charente-Maritime.


M.D.

Tout
TF1 Info