Une femme âgée de 84 ans a été retrouvée morte ce week-end dans un Ehpad à Thionville.
La défunte ne portait pas de traces de violence, mais un oreiller a été retrouvé sur elle, pouvant laisser penser à un étouffement.

Que s'est-il passé dans la nuit de samedi à dimanche dans la chambre de cette résidente située au rez-de-chaussée d'un Ehpad de Thionville en Moselle ? Dimanche 12 mai au petit matin, cette femme âgée de 84 ans a été retrouvée morte par des personnels soignants. Selon les employés de l'établissement, quand ils ont découvert la victime à l'aube, la fenêtre de sa chambre était ouverte alors qu'elle ne l'était pas quelques heures plus tôt. Par ailleurs, il semblerait que la pièce ait été fouillée pendant la nuit.

Dans un communiqué, le procureur de la République de Thionville, Brice Partouche, précise qu'"aucune trace de lutte ou de violence physique n’a, pour l’heure, été constatée". Il ajoute que "la position du corps de la victime, en position allongée sur un fauteuil, semble correspondre à ses habitudes de sommeil".

"Un possible étouffement"

L'octogénaire s'est-elle fait dérober des effets personnels ? C'est une hypothèse retenue par le parquet de Thionville qui a ouvert une enquête pour "vol ayant entraîné la mort".  Celle-ci a été confiée au service interdépartemental de police judiciaire de Metz.

En effet, selon Brice Partouche, "la présence d’un oreiller sur le corps de la victime peut laisser suggérer un possible étouffement". Le magistrat informe également la presse du fait que "des objets de valeur seraient manifestement manquants". Des investigations sont en cours. Une autopsie doit par ailleurs avoir lieu pour préciser les circonstances exactes du décès.


A.S

Tout
TF1 Info