Nordahl Lelandais condamné à un an de prison pour agression sexuelle sur l'une de ses petites cousines

par T.A. avec AFP
Publié le 12 janvier 2024 à 14h57

Source : JT 20h WE

Nordahl Lelandais a été condamné à un an de prison pour une agression sexuelle commise sur l'une de ses petites cousines, en mars 2017.
Cette peine est inférieure à celle requise par le parquet, qui réclamait deux ans de prison.
Le criminel a déjà été condamné à de lourdes peines pour les meurtres de la petite Maëlys et du caporal Arthur Noyer, perpétrés en 2017.

Une peine supplémentaire d'un an d'emprisonnement pour Nordahl Lelandais. Déjà condamné à la perpétuité pour le meurtre de la petite Maëlys, durant l'été 2017, le criminel a été condamné ce vendredi 12 janvier pour l'agression sexuelle d'une de ses petites cousines la même année, alors qu'elle était âgée de 14 ans. Cette peine, prononcée par le tribunal correctionnel de Charleville-Mézières, est inférieure aux réquisitions du parquet, qui avait demandé, lors du procès en novembre, deux ans de prison contre l'ancien maître-chien de 40 ans.

Durant l'audience, un prévenu "froid" et "dédaigneux"

Les faits jugés remontent au 16 mars 2017. L'adolescente affirme avoir subi des attouchements sur les fesses et la poitrine, selon la présidente du tribunal, puis Nordahl Lelandais aurait menacé de la tuer si elle disait quelque chose. Durant l'audience, le prévenu "a eu une attitude de dénégation systématique, avec un caractère relativement à l'aise au début de l'audience, qui s'est tendu au fil des débats", avait relaté l'avocat de la victime, Me Arnault Monnier, à l'issue du procès.

"Il a été particulièrement désagréable sur un plan personnel par rapport à ma cliente, allant jusqu'à remettre en cause son chagrin, puisque les faits s'inscrivent lors de l'enterrement de son père, ce qui rajoute de la douleur à la douleur", a-t-il ajouté, décrivant un prévenu "froid" et "dédaigneux". Ce dernier a déjà été condamné en février 2022 par la cour d'assises de l'Isère à la réclusion criminelle à perpétuité assortie d'une mesure de sûreté de 22 ans pour l'enlèvement et le meurtre de Maëlys, 8 ans, lors d'une soirée de mariage à Pont-de-Beauvoisin (Isère).

Quelques mois plus tôt, en mai 2021, Nordahl Lelandais avait aussi été condamné à Chambéry à 20 ans de réclusion pour le meurtre du jeune caporal Arthur Noyer, qu'il avait pris en stop dans la ville en avril 2017. Il n'a pas fait appel de ces condamnations.


T.A. avec AFP

Tout
TF1 Info