Nouvel an : un couvre-feu imposé aux moins de 16 ans dans l'agglomération de Strasbourg

La rédaction de LCI
Publié le 14 décembre 2021 à 8h49
JT Perso

Source : TF1 Info

SÉCURITÉ - Pour éviter les risques de violence, les mineurs de moins de 16 ans non-accompagnés seront soumis à un couvre-feu entre 22h et 6h pour la nuit du Nouvel An dans l'agglomération de Strasbourg, selon un arrêté de la préfecture du Bas-Rhin.

La mesure est radicale. Pour éviter d'éventuelles violences au Nouvel An, la préfecture du Bas-Rhin a décidé de mettre en place un couvre-feu pour les mineurs de moins de 16 ans, non-accompagnés, dans sept communes de l'agglomération strasbourgeoise, dont Strasbourg. Le couvre-feu débutera à 22h le 31 décembre et terminera à 6h le matin du 1er janvier.

Éviter l’utilisation d’artifices

L'objectif étant de lutter contre les "phénomènes de violences régulièrement observés la nuit du Nouvel An", comme "l’utilisation d’artifices, l’incendie de véhicules et de mobilier urbain". Tous les ans, "les mineurs de 13 à 16 ans" sont particulièrement impliqués, y compris dans "l'agression sur les sapeurs-pompiers et les forces de l’ordre", cite un communiqué de la préfecture publié lundi.

En cas de non-respect du couvre-feu, les mineurs en infraction seront reconduits à leur domicile par les forces de l’ordre, qui "informeront sans délai le procureur de la République de tous les faits susceptibles de donner lieu à l’engagement de poursuites".

"J'en appelle à la responsabilité de chaque parent", a réagi sur France Bleu Alsace Danielle Dambach, la maire de Schiltigheim. "On sait qu'il y a des pétards ou des voitures éventuellement qui vont être incendiées", redoute-t-elle.

L'année dernière, un jeune homme de 25 ans est mort, au sud de Strasbourg à la frontière allemande, après avoir manipulé un mortier. Lors de ce réveillon, trois autres personnes ont été blessées dans le Bas-Rhin à cause de pétards. Au moins l'une d'entre elles a eu un doigt arraché.


La rédaction de LCI