Un couple, soupçonné d'avoir tenté d'escroquer le footballeur professionnel Bryan Dabo, a été interpellé lundi dans le 8e arrondissement.
Le joueur, qui évolue en Grèce, devait vendre des montres de luxe à ces aigrefins qui souhataient les payer en liquide.
Interpellé, le duo avait en sa possession une valise contenant plus de 800 000 euros, majoritairement de faux billets.

Lundi après-midi, la brigade anti-criminalité procédait en toute discrétion à la surveillance d'un couple bien connu pour avoir commis des escroqueries.  À hauteur de l'hôtel "Le Collectionneur" rue de Courcelles, dans le très chic 8e arrondissement de Paris, le duo est rentré dans l'hôtel pour rejoindre un homme. Il s'agit du défenseur central Bryan Dabo. Né en 1992 à Marseille, l'international burkinabé joue actuellement à l'Aris Salonique et après être passé par l'AS Saint-Etienne, Fiorentina ou encore Montpellier.

Peu de temps après, le couple quitte l'établissement tandis que les fonctionnaires vont discuter avec l'homme qui a été leur interlocuteur. Ce dernier déclare alors aux policiers avoir été victime d'une tentative d'escroquerie de la part du couple. Le joueur de foot pro devait vendre trois montres de luxe à ces faux acheteurs, une partie devait être payée en liquide et une autre par virement. Finalement, le couple aurait insisté pour payer l'intégralité en liquide grâce à des espèces contenues dans une valise. Mais au regard du comportement suspect du couple, le footballeur a préféré mettre fin aux échanges avant de sortir de l'hôtel, suivi par les escrocs présumés. 

Des milliers d'euros dans une valise

Interpellé peu après et placé en garde à vue, le couple n'a pu cacher le contenu de la valise qu'il avait en main. À l'intérieur de la mallette, les policiers découvrent 824.400 euros en liquide, dont une grande partie composée de faux billets. Dans le détail s'y trouvaient 3 896 billets falsifiés de 200 euros pour un montant de 779.200 euros ainsi que 226 vrais billets de 200 euros.

Le joueur de football a déposé plainte. Une enquête a été ouverte par le parquet de Paris. 

Fiches Interpol

Selon nos informations, le duo d'aigrefins avait une fiche de recherche Interpol et faisait l'objet de signalement de la Direction de la coopération internationale de sécurité. Il a utilisé la technique du "rip deal" pour tenter d'escroquer le joueur de foot, à savoir, de vrais billets (48.000 euros) mélangés à beaucoup de faux (presque 780.000 euros).

Un policier de la BAC a reconnu la femme du couple en la confondant avec sa fiche de recherche Interpol. La brigade de répression de la délinquance astucieuse de la police judiciaire parisienne est chargée des investigations. 


A.S avec Raphaël Maillochon

Tout
TF1 Info