Deux réceptionnistes de l'hôtel Marignan, situé rue de Marignan dans le 8e arrondissement, ont été braqués dans la nuit de samedi à dimanche.
Après les faits, les deux suspects armés ont volé un véhicule, frappant et blessant le conducteur.
Une enquête a été ouverte par le parquet de Paris.

Le quartier des Champs-Élysées est-il redevenu l'une des cibles privilégiées des malfaiteurs ? Trois semaines après un braquage chez le joailler Harry Winston avenue Montaigne et 24 heures avant un casse à la voiture-bélier chez Chanel sur la même avenue, c'est un vol à main armé qui a eu lieu dans l'un des hôtels cinq étoiles situé près de la plus belle avenue du monde. 

Ainsi, dans la nuit de samedi à dimanche, vers 4 heures du matin, deux individus encagoulés et armés ont fait irruption dans l'enceinte de l'hôtel Marignan, 12 rue de Marignan dans le 8e arrondissement, explique à TF1info une source proche du dossier. Après avoir menacé et ligoté les employés, les malfrats sont parvenus à s'emparer de deux coffres-fort qui se trouvaient dans le bâtiment. Ils ont ensuite abandonné les victimes et ont pris la fuite, poursuit cette même source. 

Un automobiliste frappé et hospitalisé

Une fois à l'extérieur, les deux braqueurs s'en sont pris à un automobiliste qui se trouvait là. Afin de voler son véhicule, ils n'ont pas hésité à le frapper à plusieurs reprises avant de parvenir à leurs fins et là encore, à se faire la belle. 

Contacté ce lundi matin sur cette affaire, le parquet de Paris informe qu'une enquête de flagrance des chefs de "vol en bande organisée commis avec violence" et "vol en bande organisée commis avec usage et menace d’une arme" commis au sein de l’hôtel Marignan et à l’extérieur de celui-ci dans la nuit du 8 au 9 juin 2024 a été ouverte. Celle-ci a été confiée au 1er district de police judiciaire.

Le parquet précise également que l'automobiliste blessé souffrant d’une plaie à la tête a été hospitalisé. Les deux employés de l'hôtel de luxe n’ont, eux, pas souhaité être pris en charge. 

Le montant du préjudice est en cours d’évaluation. Les investigations se poursuivent.


Aurélie SARROT

Tout
TF1 Info