Paris : un homme soupçonné d'avoir violé et agressé sexuellement des adolescentes handicapées écroué

Publié le 3 mars 2024 à 12h29

Source : Sujet TF1 Info

Un homme âgé de 67 ans a été mis en examen et placé en détention provisoire vendredi.
Cet ancien chauffeur de car est soupçonné d'avoir violé et agressé sexuellement plusieurs adolescentes handicapées qu'il tranportait vers leur établissement scolaire du 12e.
Les faits auraient été commis entre 2021 et 2022.

Elles sont plusieurs à l'incriminer. Jeudi dernier, un homme âgé de 67 ans a été interpellé et placé en garde à vue par les enquêteurs de la Brigade de protection des mineurs. Ce dernier est soupçonné d'avoir commis plusieurs viols et agressions sexuelles sur des adolescentes handicapées qu'il transportait à bord d'un car vers leur établissement scolaire du 12e arrondissement de la capitale, a appris TF1info ce vendredi du parquet de Paris, confirmant une information du Parisien. Les faits auraient été commis entre 2021 et 2022. 

Mis en examen et placé en détention provisoire

C'est le 29 avril 2022 que les premiers faits ont été reprochés à cet homme. Ce jour-là, des parents ont déposé plainte pour "viol et agression sexuelle" au préjudice de leur fille, atteinte d’un handicap physique et cérébral. "Le chauffeur de la société de transport chargé de l’emmener à son établissement scolaire est soupçonné d’avoir à plusieurs reprises abusé d’elle", précise le parquet de Paris à TF1info ce dimanche. 

Immédiatement après cette plainte, la société de transport qui employait le sexagénaire l'a licencié en raison de "comportements inappropriés". "D’autres élèves du même établissement se sont alors manifestés en énonçant des faits similaires", explique le parquet. Ces infractions auraient été commises au préjudice de quatre victimes entre le 1ᵉʳ septembre 2021 et le 14 avril 2022.

À l'issue de sa garde à vue vendredi, le mis en cause né en février 1957 en Martinique a été déféré et présenté à un juge d’instruction. Il a été mis en examen et placé en détention provisoire.

Une information judiciaire ouverte

Le parquet de Paris a ouvert le 1ᵉʳ mars une information judiciaire des chefs de "viol sur personne vulnérable", "agressions sexuelles sur personnes vulnérables" et "violences sur personnes vulnérables n’ayant pas entraîné d’incapacité de travail". Il précise que le mis en cause n’était "pas connu jusqu'alors de la justice pour des faits de même nature"

Les enquêteurs de la brigade de protection des mineurs vont poursuivre leurs investigations. Il s'agit notamment d'établir si cet homme a pu faire d'autres victimes. 


Aurélie SARROT

Tout
TF1 Info