Paris : une professeure du lycée Montaigne violemment agressée en plein cours par un élève

C.G
Publié le 30 novembre 2021 à 6h37, mis à jour le 30 novembre 2021 à 11h10
JT Perso

Source : TF1 Info

VIOLENCES - Une professeure de mathématiques du lycée Montaigne, situé à Paris, a été violemment agressée par l'un de ses élèves de seconde en plein cours, lundi 30 novembre. L'élève était toujours en garde à vue mardi matin.

Une professeure du prestigieux lycée Montaigne, dans le très cossu 6e arrondissement de Paris, a été blessée après avoir été violemment agressée lundi après-midi par un de ses élèves de seconde en plein cours, a-t-on appris lundi soir de sources concordantes. Cette professeure de mathématiques a été blessée après avoir été violemment agressée en plein cours par un de ses élèves de seconde, âgé de 15 ans, selon des sources proches. 

Selon nos informations, alors que l'élève fait tomber sa calculette pendant un cours de mathématiques, la professeure lui aurait fait une remarque. Ne supportant pas la réflexion de sa professeure, l'adolescent s'est levé et s'est opposé à elle, front contre front. L'élève aurait assené trois coups de poing au visage de la femme et deux dans le dos. 

Après être tombée à terre, les autres élèves de la classe ont tenté de s'interposer en repoussant l'agresseur. Le CPE, prévenu par des élèves, a retrouvé la professeure assise par terre dans la classe, le visage en sang. L'auteur des faits a été interpellé sur place.

Le rectorat de Paris condamne la violence des faits

À la suite de cette violente agression, le rectorat de Paris a déclaré "condamner la violence des faits et apporter son total soutien au professeur et à l’ensemble de l’équipe éducative", ajoutant qu'une "cellule psychologique sera mise en place dès mardi matin pour l'ensemble des personnels et élèves de l'établissement" et indiquant que "la direction académique se rendra sur place à la première heure mardi".

Lire aussi

D'après l'audition du père de l'agresseur, l'auteur de ces faits de violence serait un adolescent turbulent évoluant dans un contexte familial compliqué. Ses parents sont en cours de séparation. 

L'adolescent était toujours en garde à vue mardi matin, a précisé le parquet de Paris à LCI. Une enquête a été ouverte du chef de "violences sur personne chargée d'une mission de service public".


C.G

Tout
TF1 Info