Pas-de-Calais : mort de cinq migrants dans une tentative de traversée de la Manche

par A. Lo.
Publié le 14 janvier 2024 à 10h38, mis à jour le 14 janvier 2024 à 12h37

Source : JT 13h Semaine

Cinq personnes ont été retrouvées mortes dimanche 14 janvier, à proximité d'une plage du Pas-de-Calais.
Elles tentaient de traverser la Manche.
Une sixième personne, dans un état grave, a été transférée à l'hôpital.

Alors qu'une alerte neige/verglas de niveau 2 a été déclenchée dans le Pas-de-Calais, quatre personnes ont été retrouvées mortes, dans la nuit de ce samedi à dimanche 14 janvier, à proximité d'une plage de Wimereux, a fait savoir la préfecture maritime. Une cinquième a été retrouvée sans vie plus tard dans la matinée. Elles tentaient de traverser la Manche. Une autre personne a quant à elle été prise en charge dans un état grave.

Premier drame meurtrier de 2024

Selon la préfecture maritime, les faits ont eu lieu vers 2h. La Voix du Nord rapporte que c'est plusieurs dizaines de personnes qui ont tenté de rejoindre une embarcation dans le noir et en affrontant le froid d'une eau qui ne dépassait pas les 10°C. "Au départ d'une embarcation de la plage, les personnes se sont trouvées en difficulté à la mer pour rejoindre l'embarcation", explique de son côté la préfecture maritime.

Des forces de l'ordre, à terre, "ont signalé le départ de l'embarcation et les personnes en difficulté à l'eau", a-t-elle ajouté. Une "majeure partie des naufragés ont été récupérés par les forces de l'ordre sur place". Le remorqueur d'intervention Abeille Normandie "qui était en patrouille dans la zone a mis son embarcation à l'eau pour aller secourir les naufragés". C'est alors que l'équipage a "identifié des personnes inanimées et inconscientes à l'eau".

En plus des cinq personnes décédées et de la sixième transférée à l'hôpital, près de 70 migrants, dont des enfants en bas âge, ont été pris en charge par la ville de Wimereux, précise La Voix du Nord. Plus tôt, ce samedi, une opération d'assistance et de sauvetage avait été menée par la gendarmerie maritime au large de cette ville du Pas-de-Calais. Deux personnes avaient été prises en charge.

Les deux derniers décès remontent au 15 décembre quand deux migrants étaient décédés le même jour dans deux tentatives de traversée distinctes. Selon le décompte de la préfecture maritime, douze exilés sont morts en 2023 en tentant de traverser la Manche. Près de 30.000 migrants ont également rejoint illégalement les côtes anglaises en traversant la Manche cette année-là. Si ce bilan était en baisse par rapport à 2022, il reste le deuxième plus élevé jamais enregistré. 


A. Lo.

Tout
TF1 Info