Patrick Balkany a été entendu dans le cadre d'une nouvelle enquête sur sa gestion municipale.
L'ancien maire de Levallois-Perret est accusé d'avoir organisé un recel de détournement de fonds publics, à hauteur de 300.000 euros.
Âgé de 74 ans, il est impliqué dans plusieurs affaires de détournements de fonds.

Les affaires judiciaires se poursuivent pour Patrick Balkany. L’ancien maire de Levallois-Perret, dans les Hauts-de-Seine, a été entendu ce vendredi 3 février dans le cadre d’une nouvelle enquête sur sa gestion municipale, a confirmé le parquet de Nanterre.

Près de 300.000 euros détournés

Âgé de 74 ans, Patrick Balkany a été entendu à la Brigade de répression de délinquance économique (BRDE) dans le cadre d’une enquête ouverte en 2016, pour recel de détournement de fonds publics puis pour détournement de fonds publics et prise illégale d'intérêts. L’enquête porte notamment sur la situation de Renaud Guillot-Corail, ancien conseiller de l’élu, décédé en 2020.

Ce dernier, qui était directeur du développement économique jusqu'en octobre 2012, a notamment perçu des rémunérations après avoir pris sa retraite : près de 300.000 euros, selon une source proche du dossier. L’ancien conseiller aurait perçu cette somme d’argent grâce à un recel de détournement de fonds publics, organisé par Patrick Balkany, par le biais d’une association.

Face à cette audition et ce qu’encourt leur client, les avocats de Patrick Balkany, Romain Dieudonné et Robin Binsard, se sont exprimés auprès de l’AFP. "Nous contestons toute infraction. Le calendrier de cette enquête démontre à lui seul la faiblesse de celle-ci", ont-ils déclaré avant d’ajouter : "Pourquoi venir en 2023 investiguer sur des faits aussi anciens et pour lesquels le principal intéressé est décédé ?".

Pour l’heure, aucune procédure n’a été établie à l’issue de l’audition de l’ancien édile, qui est poursuivi dans de nombreuses affaires de détournements de biens et fonds publics, ainsi que des abus de biens sociaux.


Dylan VEERASAMY avec AFP

Tout
TF1 Info