VANDALISME - Deux hommes ont été interpellés et placés en garde à vue dans l’enquête menée sur les dégradations de la stèle de Simone Veil à Perros-Guirec (Côtes-d'Armor), a indiqué le parquet de Saint-Brieuc ce mardi.

La stèle avait été dégradée plusieurs fois en l'espace de quelques jours. La dernière profanation du monument érigé en l'honneur de Simone Veil à Perros-Guirec (Côtes-d'Armor) avait eu lieu le samedi 14 août, il avait été recouvert de tags et croix gammées. Ce mardi, le parquet de Saint-Brieuc a confirmé à LCI avoir interpellé et placé en garde à vue deux hommes dans l'enquête menée par la gendarmerie sur ces dégradations. 

"Merci aux enquêteurs de la gendarmerie qui ont interpellé deux individus suite à la dégradation de la stèle de Simone Veil à Perros-Guirec", s'est félicité le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin sur Twitter. 

Le 14 août dernier, trois jours après une première dégradation, le président de la République avait réagi, assurant que "jamais nous ne tolérerons que s’installe l’antisémitisme. Pour Simone Veil dont la stèle a été profanée, à tous, je veux le répéter : la France ne reculera pas", avait-il tweeté. 

Le lundi 9 août, le monument avait été souillé pour la première fois, avec de la moutarde et des excréments, la gendarmerie avait lancé un appel à témoins.


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info