Plus de 2 tonnes de cocaïne saisies sur un cargo au large de Boulogne-sur-Mer

Le service METRONEWS
Publié le 11 décembre 2015 à 18h28
Plus de 2 tonnes de cocaïne saisies sur un cargo au large de Boulogne-sur-Mer

DROGUE - Environ 2400 kg de cocaïne ont été saisis à Boulogne-sur-mer sur un cargo de marchandises naviguant vers la Pologne. Il s'agit de "la plus importante saisie de cocaïne jamais réalisée en métropole à ce jour", selon le ministre des Finances Michel Sapin.

Plus de deux tonnes de cocaïne ont été saisies par les garde-côtes de la douane française sur un cargo naviguant au large de Boulogne-sur-Mer (Pas-de-Calais). Cette prise qualifiée par le ministre des Finances Michel Sapin de "plus importante saisie de cocaïne jamais réalisée en métropole à ce jour", a été effectuée ce vendredi matin.

Alors que le cargo "Carib Palm", parti de Colombie et naviguant vers Gdansk en Pologne, faisait route en haute mer le 10 décembre dernier, les douanes françaises l'ont interpellé vers 18h30 puis ramené au port de Boulogne-sur-Mer vers 20h. Lors des fouilles, les autorités ont découvert plus de 2 000 kg de cocaïne dissimulés "derrière une cloison métallique", soit la plus importante saisie de "blanche" jamais réalisée en France métropolitaine.

50 millions d'euros de cocaïne

Pouvant transporter jusqu'à 830 tonnes de marchandises et mesurant environ 75 mètres, le cargo est un véritable labyrinthe pour les autorités. "Le bateau va être visité de fond en comble. On était à 2000 kg de cocaïne en début de matinée, là on en est à 2400 kg. Un bateau de cet ordre est assez long à perquisitionner", a indiqué le parquet de la Juridiction interrégionale spécialisée de Lille.

"Le souci premier pour le moment est de perquisitionner le bateau de manière à ne rien laisser échapper en termes de marchandise de fraude", a-t-il ajouté, précisant que les membres d'équipage (des Turcs et des Ukrainiens principalement) "sont en retenue douanière et seront bientôt en garde à vue". Selon les premières informations, cette saisie pourrait valoir une cinquantaine de millions d'euros à la revente.

A LIRE AUSSI >> "Air cocaïne" : les pilotes français face au juge dominicain
 


Le service METRONEWS

Tout
TF1 Info