Policiers percutés par un automobiliste à Colombes : le parquet national antiterroriste se saisit de l'enquête

La rédaction de LCI
Publié le 28 avril 2020 à 15h51
JT Perso

Source : TF1 Info

FAIT DIVERS- Le Parquet national antiterrorriste a annoncé ce mardi dans un communiqué se saisir de l'enquête concernant les faits qui se sont déroulés lundi 27 avril à Colombes (Hauts-de-Seine). Vers 17h30, un homme âgé de 29 ans prénommé Youssef T. a blessé deux fonctionnaires de la police nationale et un policier municipal en leur fonçant dessus avec sa voiture.

Le modus operandi, la lettre et le couteau retrouvés à bord de sa voiture, les personnes visées... Ce mardi, il y avait suffisamment d'éléments pour que le Parquet national antiterroriste (Pnat) décide de se saisir de l'enquête concernant les faits commis en fin d'après-midi, lundi 27 avril à Colombes (Hauts-de-Seine).

Le Pnat a ainsi ouvert "une enquête des chefs de tentative d’assassinats sur personnes dépositaires de l’autorité publique en relation avec une entreprise terroriste et association de malfaiteur terroriste criminelle". L’auteur présumé des faits, Youssef T. 29 ans, "est désormais placé en garde à vue de ces chefs", fait savoir le parquet.

Les investigations ont été confiées à la Direction régionale de la police judiciaire de Paris ainsi qu’à la Direction générale de la sécurité intérieure. La brigade criminelle de la DRPJ de Paris a été désignée en tant que service coordonnateur des investigations. 

Inconnu des services de renseignement pour radicalisation

Lundi 27 avril 2020, vers 17h, 17h15, deux véhicules automobiles de la police municipale et deux motards de la police nationale procédaient à un contrôle routier dans une rue de la commune des Hauts-de-Seine, quand un automobiliste leur a foncé dessus. "Deux fonctionnaires de la police nationale et un de la police municipale de Colombes ont été blessés lors

des faits. Le premier a été hospitalisé en urgence absolue mais son pronostic vital n’est plus engagé, le deuxième a été hospitalisé en urgence relative, tandis que le troisième a été plus légèrement atteint et est désormais sorti de l’hôpital", précise le parquet national antiterroriste ce mardi.

Immédiatement interpellé, l'homme au volant du véhicule, une BMW de couleur noire, est de "nationalité française" précise le parquet. Prénommé Youssef T., le suspect est "inconnu des services de renseignement pour radicalisation", précise le PNAT ce mardi.

Allégeance à Daech

A bord de son véhicule, les enquêteurs ont retrouvé un couteau ainsi qu’une lettre d’allégeance au groupe terroriste l’état islamique. "L'auteur du texte explique notamment se lancer 'à corps perdu dans la bataille pour imposer la charia sur l’ensemble de la terre'", fait savoir le parquet national antiterroriste ce mardi. 

L'examen psychiatrique  qui a été pratiqué ce mardi matin a conclu à l’absence d’abolition ou d’altération du discernement du mis en cause. La durée de sa garde à vue peut durer jusqu'à 96 heures.


La rédaction de LCI

Tout
TF1 Info