Un mystérieux tunnel découvert près de la prison de la Santé

par M.D.
Publié le 3 avril 2024 à 13h44, mis à jour le 3 avril 2024 à 16h07

Source : Sujet TF1 Info

Un technicien d'Enedis a découvert l'ouvrage mardi 2 avril alors qu'il effectuait une opération de maintenance.
Le tunnel a été creusé artisanalement au départ d'un puits d'accès situé à environ 450 mètres de la maison d'arrêt.
Selon nos informations, ces travaux souterrains ne cacheraient aucune entreprise criminelle.

Un mystérieux tunnel en cours d'élaboration a été découvert mardi matin à Paris à proximité de la prison de la Santé, a-t-on appris mercredi de source policière. 

Ce mardi 2 avril, vers 11h40, un technicien d’Enedis a découvert cet ouvrage, creusé artisanalement, dans un puits pour des raccordements électriques situé au niveau du 93 rue de la Santé, dans le 14ᵉ arrondissement de Paris. 

La piste des catéphiles privilégiée

Au moment de la découverte, le tunnel s'étendait déjà sur plusieurs dizaines de mètres jusqu'à l'angle du boulevard Auguste-Blanqui, à seulement 450 mètres de la maison d'arrêt. Sur place, l'agent a retrouvé des sacs remplis de gravats et un lit.

Selon nos informations, il ne s'agirait pas d'une tentative d'évasion, mais de "chatières" creusées par des cathéphiles, ces jeunes qui s'amusent à explorer les galeries souterraines aménagées dans les anciennes carrières de la capitale.

"Après vérifications faites par les services de la Ville (...), il semblerait que l'objet de ce tunnel ait été d'avoir accès aux galeries souterraines situées à proximité, mais qui n'aboutit pas", a confirmé plus tard la Ville de Paris, contactée par LCI-TF1. 

Une tournée d'inspection a été réalisée pour faire un diagnostic et la Ville de Paris a demandé à Orange de procéder à la réparation et à la sécurisation de ce puits de raccordements électrique, nous a-t-on indiqué.

La préfecture de Police de Paris a été saisie de l'enquête. Ce n'est pas la première fois que des tunnels sont découverts dans la zone. En août 2004, cinq tunnels creusés à partir d'anciennes carrières avaient déjà été découverts sous la prison de la Santé.


M.D.

Tout
TF1 Info