Le procès hors norme des attentats du 13-Novembre

Procès des attentats 13-Novembre : nouveau cas de Covid dans le box des accusés, le procès pourrait être décalé

Aurélie Sarrot
Publié le 15 janvier 2022 à 9h54
Procès des attentats 13-Novembre : nouveau cas de Covid dans le box des accusés, le procès pourrait être décalé

Source : Benoit PEYRUCQ / AFP

JUSTICE - Le président de la cour d'assises a alerté ce matin les avocats référents que l'accusé Ali El Haddad Asufi avait été testé positif vendredi à l'issue de l'audience. Le procès devrait à nouveau être décalé.

Dix-sept jours après Salah Abdeslam, un autre accusé a été testé positif au Covid. Vendredi, Ali El Haddad Asufi avait indiqué à l'un de ses avocats, Me Jonathan De Taye qu'il se sentait mal et qu'il avait de la fièvre. L'audience s'est tenue normalement, jusqu'à ce qu'elle soit levée en fin de journée.

Mais ce samedi matin, le président de la cour d'assises spéciale Jean-Louis Périès a envoyé un mail aux avocats référents. Dans sa missive, il écrit : "Mauvaise nouvelle. M. El Haddad Asufi a été soumis à un autotest hier soir qui s'est révélé positif. Apparemment, il était souffrant et fièvres. Il va être soumis à un test PCR aujour'hui. Je vous tiendrai au courant"

Période d'isolement

Le procès pourrait donc connaître de nouveaux changements au niveau du planning. "Je vous remercie de prévenir vos confrères car la semaine prochaine est compromise", conclut le président de la cour d'assises. 

Après que Salah Abdeslam a été testé positif au Covid le 27 décembre 2021, le procès n'avait pu reprendre normalement le mari 4 janvier comme prévu du fait de la durée d'isolement sanitaire exigée et de l'éventuelle contagiosité de l'accusé après sa contamination. Le scénario pourrait être le même avec la positivité au Covid d'Ali El Haddad AsufI. 


Aurélie Sarrot

Tout
TF1 Info