Meurtre de Maëlys : Nordahl Lelandais condamné à perpétuité

Affaire Maëlys : Nordahl Lelandais condamné à la prison à perpétuité, assortie de 22 ans de sûreté

La rédaction de TF1info
Publié le 18 février 2022 à 17h02, mis à jour le 18 février 2022 à 18h18
JT Perso

Source : TF1 Info

Nordahl Lelandais a été condamné à la prison à perpétuité, assortie d'une peine de sûreté de 22 ans.
Les jurés ont suivi le réquisitoire de l'avocat général, prononcé la veille.
Il était jugé pour l'enlèvement et le meurtre de la petite Maëlys, ainsi que pour des agressions sexuelles contre deux petites cousines.

"La perpétuité, c'est ce qu'on a pris nous, en perdant Maëlys", a réagi la mère de la fillette très émue. Une heure plus tôt, au terme de plus de deux semaines d'un procès éprouvant, Nordahl Lelandais avait été condamné par la cour d'assises de Grenoble à la prison à perpétuité, assortie d'une peine de sûreté de 22 ans. C'était la peine maximale encourue, qui était aussi celle qui avait été requise par l'avocat général la veille. Lelandais, qui a réitéré ses excuses ce matin, n'a jamais reconnu avoir exercé de violences sexuelles sur la petite Maëlys, qu'il avait enlevée à 8 ans, lors d'une fête de mariage en 2017.

L'énoncé du verdict, après environ sept heures de délibération, a été accueillie par un silence dans la salle d'audience. Debout dans son box, Nordahl Lelandais a réagi calmement à l'énoncé du verdict, qui par un hasard du calendrier tombe le jour de ses 39 ans. Il a ensuite rapidement échangé avec ses avocats et avec sa mère. La famille de la fillette n'a pas eu de réaction visible, et s'est également entretenue avec ses avocats. Déjà incarcéré depuis plus de quatre ans, Lelandais pourra théoriquement solliciter une libération dans 17 ans.

À l'ouverture de l'audience, ce vendredi matin, avant que les trois magistrats et les six jurés ne se retirent pour délibérer, Nordahl Lelandais avait réitéré ses excuses à la famille de Maëlys et à celle des fillettes. "Je reconnais l'intégralité des faits qui me sont reprochés, avec sincérité", avait-il déclaré debout, en chemise claire. "Je sais que les familles n'accepteront jamais mes excuses, mais je me dois de leur présenter avec la plus grande sincérité". Lelandais, qui n'a jamais reconnu de dimension sexuelle au rapt et au meurtre de Maëlys, en dépit des appels de la famille de la petite fille, a promis d'effectuer le "travail sur lui-même" que lui auraient suggéré les dépositions des experts. Seul un meurtre accompagné de viol ou de torture aurait pu ouvrir la voie à une peine de perpétuité incompressible.

Procès Lelandais : "C'est la décision que nous attendions", déclare Me Yves CrespinSource : TF1 Info
JT Perso

"C'est la décision que nous attendions", a déclaré Maître Yves Crespin, avocat de deux associations de protection de l'enfance, parties civiles au procès, selon qui "elle va servir à apaiser les douleurs des familles des victimes", a ajouté le magistrat (voir la vidéo ci-dessus). La veille, le ministère public avait requis la réclusion criminelle à perpétuité assortie de 22 ans de sûreté, tandis que la défense avait plaidé en faveur d'une peine de trente ans de prison. 

Lire aussi

Nordahl Lelandais était jugé par la cour d'assises de Grenoble, pour le rapt et le meurtre de la petite Maëlys, enlevée à 8 ans lors d'une soirée de mariage en 2017, ainsi que pour des agressions sexuelles contre deux petites-cousines de 4 et 6 ans, au cours du même été. Il avait par ailleurs été condamné à vingt ans de réclusion, en mai 2021, pour le meurtre du caporal Arthur Noyer en 2017.


La rédaction de TF1info

Sur le
même thème

Articles

Tout
TF1 Info