Deux quinquagénaires ont été condamnés mardi à des peines d'emprisonnement pour une vague d'incendies survenue en Charente entre juillet 2022 et mai 2023.
Le couple partageait une passion commune pour la pyromanie.
Une adolescente de la même famille sera également jugée pour ces faits .

Entre juillet 2022 et mai 2023, une trentaine d’incendies avait sévi autour de Chasseneuil et La Rochefoucauld (Charente). Des poubelles et des tas de végétaux avait été incendiés clandestinement jusqu'à ce qu'un homme soit pris en flagrant délit.

Trois personnes de la même famille, un couple de quinquagénaires et une adolescente, avaient été interpellés. 

Stéphane G. et Isabelle P. ont été jugés mardi 29 mai au tribunal correctionnel d'Angoulême, rapporte La Charente Libre. Le premier a écopé de quatre ans de prison dont trois avec sursis tandis que sa complice a été condamnée à trois ans de détention dont deux avec sursis. La fille d'Isabelle P., mineure au moment des faits, comparaîtra devant un juge des enfants.

"On n'a pas réfléchi"

Le procès a détaillé comment les trois mis en cause avaient agi en famille, relate le quotidien. "Le soir, on partait tous les trois se promener puis on allumait", a expliqué Stéphane P. à la barre. "C’était comme un spectacle, on n'a pas réfléchi sur le coup", a assuré le chauffeur-livreur, qui a reconnu lors de l'audience qu'il éprouvait "parfois" un "plaisir sexuel" à regarder les flammes. Sa compagne, au chômage depuis deux ans, "était tout aussi active dans le passage à l'acte", selon la procureure Margaux Jovin. "C'est la rencontre entre ces deux personnes qui a conduit à ces incendies", a-t-elle estimé.

Le prévenu, à l'issue du procès, a assuré être "désolé d'avoir causé du mal" avant de promettre qu'il "ferrait le nécessaire pour tout rembourser". 


Axel JUIN

Tout
TF1 Info