Pyrénées-orientales : il découvre un python royal dans son salon, et croit à une blague de sa femme

Publié le 13 août 2018 à 15h23
Pyrénées-orientales : il découvre un python royal dans son salon, et croit à une blague de sa femme

Source : Facebook/Pet Alert 66

INSOLITE - A Millas, un couple a découvert mercredi soir un python royal dans le salon. Ils ont aussitôt appelé les pompiers qui l'ont pris pour une couleuvre et l'ont relâchée.

C’était tellement inattendu, énorme, qu’ils ont a d’abord cru à une blague. A un faux. Mercredi dernier, à Millas dans les Pyrénées-Orientales, un couple a eu la frayeur de découvrir dans son salon... un python royal. 

Il était aux alentours de 23 h. Alicia était seule chez elle à la maison, en attendant que son mari rentre, raconte le Midi Libre, ce lundi. Elle monte à l’étage coucher son fils, et reste au premier étage. Lorsqu’elle reçoit un appel de son mari qui lui demande d’appeler les pompiers. Elle descend, inquiète. Croit à une blague. Mais voit, avec horreur, un python royal au sol, devant son époux. Elle raconte au journal local que son mari a failli marcher dessus en rentrant. Il avait cru que sa femme lui avait fait une blague, avec un jouet en plastique.

Australie : un python engloutit un wallabySource : Sujet JT LCI
Cette vidéo n'est plus disponible

Le python est effrayé

Sitôt la méprise comprise, ils appellent les pompiers. Pendant ce temps, le python est resté sans bouger. Et même, apeuré, "il est resté entortillé autour d’une chaise", précise le journal. Les pompiers arrivés l’attrapent. Ils estiment qu’il s’agit en fait d’une couleuvre, un animal inoffensif, et le rejettent donc dans le jardin. Au grand dam des habitants de l’endroit. "C’est à 5 mètres de ma porte ! Autant vous dire que j’ai eu du mal à dormir après", raconte au Midi Libre celle qui reste persuadée, pour l’avoir montré à des "amis connaisseurs", qu’il s’agit réellement d’un python royal. 

Le python royal est lui aussi une espèce inoffensive. Mais estimant que le serpent remis en liberté peut impressionner, Alicia a partagé l’histoire sur la page Facebook d’une association locale, Pet Alert Pyrénées-orientales 66, pour inciter à la prudence. 


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info