Drame de Millas : collision mortelle entre un train et un car scolaire

Procès de Millas : un an d'emprisonnement ferme requis contre la conductrice du car scolaire

La rédaction de TF1info
Publié le 5 octobre 2022 à 11h38
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

Cinq ans de prison, dont quatre avec sursis, ont été requis mercredi matin contre la conductrice du car scolaire.
Le 14 décembre 2017, son véhicule était entré en collision avec un TER à Millas.
Six collégiens avaient été tués et 17 autres blessés.

Le tribunal suivra-t-il les réquisitions du parquet ? Ce mercredi matin, cinq ans d'emprisonnement dont quatre avec sursis probatoire ont été requis à Marseille contre la conductrice du car scolaire entré en collision avec un TER au passage à niveau de Millas (Pyrénées-Orientales) le 14 décembre 2017, causant la mort de six adolescents.

Le procureur Michel Sastre a écarté la "fatalité" dans cet accident, tout en soulignant la "dimension exceptionnelle de cette tragédie" dans laquelle 17 collégiens ont également été blessés, dont huit grièvement. Il a ainsi demandé l'annulation des permis de conduire (de tourisme et de transport de passagers) de la prévenue et l'interdiction pour elle de repasser ces derniers pendant cinq ans.

La prévenue absente

La conductrice du bus, âgée aujourd'hui de 53 ans, est jugée depuis le 19 septembre pour homicides et blessures involontaires à Marseille, dont le tribunal dispose d'un pôle spécialisé en accidents collectifs. Jeudi dernier, Nadine Oliveira s'était effondrée au cours de l'audience et avait dû être prise en charge par les pompiers. Elle tentait d'expliquer ce qu'elle avait vu ou pas avant la collision, assurant que les barrières du passage à niveau étaient ouvertes, ce que les expertises contredisent. 

Lire aussi

Hospitalisée après ce malaise, elle n'est pas revenue depuis à l'audience. La suite du procès, qui doit se tenir jusqu'au 7 octobre, se tient en son absence. 


La rédaction de TF1info

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info