Quatre morts et un blessé grave lors d'une tuerie dans une clinique pour handicapés en Allemagne

Léa LUCAS avec AFP
Publié le 29 avril 2021 à 12h31, mis à jour le 29 avril 2021 à 13h45
Dans la nuit de mercredi 28 à jeudi 29 avril, quatre personnes ont été tuées et une cinquième grièvement blessée près de Berlin dans une clinique pour handicapés.

Dans la nuit de mercredi 28 à jeudi 29 avril, quatre personnes ont été tuées et une cinquième grièvement blessée près de Berlin dans une clinique pour handicapés.

Source : Odd ANDERSEN / AFP

ENQUÊTE - Dans la nuit de mercredi 28 à jeudi 29 avril, quatre personnes ont perdu la vie dans une clinique pour handicapés, une cinquième a été grièvement blessée. Une employée de 51 ans a été interpellée.

L'effroi s'est répandu à Potsdam ce jeudi matin. Dans la nuit, alors que les 65 résidents d'une clinique religieuse pour handicapés dormaient, quatre personnes ont été tuées à coups de couteau et une cinquième a été grièvement blessée. 

Les circonstances dans lesquelles se sont déroulés ces meurtres restent floues. Ce que l'on sait néanmoins, c'est que les deux femmes et les deux hommes ayant perdu la vie se trouvaient dans leurs chambres respectives au moment des faits. "Les blessures de toutes les victimes sont, d'après les constatations, le résultat de l'emploi d'une violence intense, extrême", a détaillé la police locale dans un communiqué. 

Dans le viseur des forces de l'ordre ? Une quinquagénaire, employée de l'établissement. Celle-ci, immédiatement interpellée après les faits, a refusé de s'exprimer. Le mobile reste "indéterminé" à ce stade de l'enquête. 

Une cérémonie pour les victimes ce jeudi soir

En attendant que le parquet prenne la parole dans la journée, les réactions ne se sont pas faites attendre. Le maire de la ville Mike Schubert a qualifié cet acte d'"incompréhensible" mais a assuré être aux côtés des habitants. 

Quant au dirigeant de la région du Brandebourg Dietmar Woidke, il s'est dit "choqué par cette horrible nouvelle". "Mes pensées vont aux victimes et à leurs proches", a-t-il dit, déplorant cette "journée difficile" pour sa région. 

Lire aussi

Une cérémonie à la mémoire des victimes est prévue ce jeudi soir, selon Matthias Fichtmüller du conseil théologique de l’établissement.


Léa LUCAS avec AFP

Tout
TF1 Info