Le débat sur la chasse s'invite dans la campagne

Randonneuse tuée dans le Cantal : écologistes et insoumis réclament l'interdiction de la chasse le week-end

I.N avec AFP
Publié le 20 février 2022 à 12h21, mis à jour le 21 février 2022 à 11h18
JT Perso

Source : JT 13h WE

Une randonneuse de 25 ans est décédée samedi, tuée par balle au cours d'une battue aux sangliers.
Au lendemain du drame, plusieurs personnalités politiques réclament l'interdiction de la chasse le week-end.
Le gouvernement assure de son côté que des "décisions suivront".

Un drame à l'écho national. Samedi, une femme de 25 ans a été tuée d'une balle perdue au cours d'une battue aux sangliers dans le Cantal, alors qu'elle se promenait. Un événement qui ravive le débat autour de la chasse. Plusieurs personnalités politiques ont à nouveau réclamé ce dimanche l'interdiction de cette activité le week-end et pendant les vacances scolaires.

Parmi elles, le candidat à l'élection présidentielle, Yannick Jadot (EELV). "Elle avait 25 ans. Une jeune femme est décédée parce qu'elle a été touchée par une balle au cours d'un après-midi de chasse. Pensées à ses proches. Il nous faut plus réglementer cette activité, il y a urgence !", a-t-il insisté sur Twitter.

"Interdiction de la chasse le week-end et les vacances scolaires, a minima", a renchéri Sandrine Rousseau, finaliste de la primaire écologiste et membre de l'équipe de campagne de Yannick Jadot. "Encore combien de morts avant qu'on ne décide de réguler la chasse, pratique dangereuse et inhumaine ? Au minimum, interdisons la chasse le week-end et les vacances scolaires, maintenant !", a complété David Belliard, adjoint EELV de la maire de Paris et candidate socialiste à la présidentielle, Anne Hidalgo.

La France, l'exception européenne

Côté France insoumise aussi, on estime qu'il faut interdire la chasse le week-end. "Les drames se multiplient. La forêt doit appartenir le week-end aux randonneurs, aux promeneurs. Cinq jours de la semaine suffisent pour faire de la chasse. On ne doit plus aller en forêt la trouille au ventre", a souligné l'eurodéputée Manon Aubry ce dimanche au micro de RMC.

Le gouvernement non plus n'est pas resté muet. La secrétaire d'État chargée de la biodiversité, Bérangère Abba, a déploré un "drame insoutenable et inacceptable" et promis que "les décisions suivront, pour que plus jamais ça".

Lire aussi

La France est le seul pays européen permettant de pratiquer la chasse tous les jours pendant la saison, alors que la Grande-Bretagne, l'Italie, les Pays-Bas ou encore le Portugal ont instauré un ou plusieurs jours de non-chasse. À l'automne dernier, une pétition réclamant l'interdiction de la chasse le mercredi et le dimanche avait recueilli plus de 120.000 signatures et poussé le Sénat à créer une commission sur la sécurité.


I.N avec AFP

Tout
TF1 Info