REPORTAGE - "On n'a pas dormi de la nuit" : dans le village des parents d'Émile, l'espoir laisse place au recueillement

par Hamza HIZZIR | Reportage TF1 Suzanne Prez, Maroine Jit
Publié le 1 avril 2024 à 14h32

Source : JT 13h Semaine

Les ossements d’Émile ont été retrouvés samedi près du Haut-Vernet, où il a disparu en juillet dernier.
Une découverte qui suscite une vive émotion dans la petite ville de La Bouilladisse, où habitent les parents du petit garçon.
Reportage de TF1 sur place.

Depuis la disparition d’Émile en juillet dernier au Haut-Vernet (Alpes-de-Haute-Provence), où l’enfant de deux ans passait ses vacances chez ses grands-parents, le temps est comme suspendu à La Bouilladisse (Bouches-du-Rhône), où habitent les parents du garçon. La découverte de ses ossements samedi a achevé d’attrister les habitants de cette petite commune. "On est en deuil, c’était un enfant du village", lâche l’un d’eux dans le reportage du 13H de TF1 ci-dessus.

Au café "Le King", les visages sont tirés ce lundi, tandis que le journal circule de main en main. Certains le relisent plusieurs fois. "On voudrait savoir ce qu’il s’est passé… On n’a pas dormi de la nuit après avoir appris la nouvelle, confie une cliente attablée. Ça fait quand même mal au cœur. Un petit enfant si beau. Moi, je n’arrive pas à l’admettre. Je ne réalise pas."

Thomas Agu, gérant de l’établissement, partage ce désarroi : "Neuf mois d’attente, ça fait quand même beaucoup… Pour nous, c’est une catastrophe. Et on ne parle plus que de ça." Dans les rues de la bourgade, l’espoir a cédé la place au recueillement. "Je suis vraiment très touché. Je n’ai pas de mots pour l’exprimer", concède un autre habitant. 

Une dame, elle, se demande encore "comment cela a pu arriver", tandis que les recherches se poursuivent au Vernet, à 166 km de là. "Ce qui s’est passé, on le saura", veut, pour sa part, croire un retraité. De son côté, la mairie envisage désormais d’organiser un hommage au petit garçon dans les prochains jours. "Je ne sais pas encore sous quelle forme ce sera fait, déclare le maire José Morales. On attend le retour de la famille pour faire ça en accord avec eux. Pour l’instant, on acte le décès d’Émile. C’est beaucoup d’émotion."


Hamza HIZZIR | Reportage TF1 Suzanne Prez, Maroine Jit

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info