REPORTAGE - Coulisses : découvrez les secrets de la police scientifique

Publié le 7 janvier 2024 à 11h26

Source : JT 20h WE

Le 20H de TF1 vous propose une immersion dans le quotidien de la police scientifique.
Quelles sont leurs méthodes de travail ? Comment arrivent-ils à faire une preuve d'un détail invisible ?
Ils nous ont exceptionnellement ouvert les portes de leurs laboratoires.

C'est une forteresse dans laquelle a pu pénétrer notre équipe : les laboratoires de la police scientifique. À peine arrivés, il faut s'équiper, comme on le constate dans le reportage de TF1 ci-dessus, car sur place, tout est décontaminé. Dans les couloirs, 164 policiers œuvrent dans l'ombre. Leur travail : rendre visible l'invisible, et ainsi constituer des preuves irréfutables.

Échantillons ADN

Avant d'obtenir des résultats, tout commence sur des objets saisis sur des scènes de crime. Dans des paquets livrés au laboratoire, une couette et les vêtements d'une victime de viol. Un poil, un cheveu, la moindre trace, permettrait de remonter jusqu'à l'ADN du coupable. Au niveau de la chambre froide, il fait -24°C. Dans cette pièce sont stockés tous les extraits ADN prélevés. Des milliers d'échantillons y sont conservés précieusement, pour les affaires encore non élucidées.

Les cheveux, c'est la spécialité de ces deux experts, Nathalie et Alexandre. Ce dernier, technicien en police scientifique et expert du cheveu, coud une mèche, prélevée sur une victime potentiellement droguée à son insu. Il va ensuite la découper, centimètre par centimètre. L’expert est capable de savoir ce qu'elle a consommé, mois par mois. Dans le cas présent, il démontre qu'il y a quatre mois, la victime a ingéré de l'ecstasy. 

La suite de notre reportage dans les coulisses de la police scientifique, dans la vidéo en tête de cet article.


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info