Roanne : l'homme qui a tabassé l'agresseur présumé de sa fille sera jugé le 24 janvier

par Aurélie SARROT
Publié le 28 octobre 2022 à 16h09
JT Perso

Source : Sujet TF1 Info

Après que sa fille de 6 ans avait été agressée sexuellement, un père de famille et trois de ses amis ont tabassé, la semaine dernière, le suspect, un mineur isolé.
Les quatre hommes doivent comparaître en janvier.
Ils sont poursuivis pour "violences volontaires aggravées" et encourent jusqu'à 7 ans d'emprisonnement.

Ce vendredi 28 octobre, le procureur de la République de Roanne (Loire), Abdelkrim Grini, indique à TF1info que le père de la fillette de 6 ans agressée la semaine dernière par un adolescent, et trois amis du père de famille, lui ont été présentés dans la matinée à l'issue de leur garde à vue.

Le magistrat leur a notifié par procès-verbal leur convocation à l'audience du 24 janvier 2023 à 13h. Ils seront jugés à cette date "pour violences aggravées par deux circonstances : en réunion et avec arme par destination avec ITT supérieure à 8 jours". 

D'ici à cette audience qui se déroulera devant le tribunal correctionnel de Roanne, le juge des libertés et de la détention, les a, conformément aux réquisitions du parquet, placés sous contrôle judiciaire. Diverses interdictions et obligations leur ont été signifiées, notamment : l'interdiction de porter une arme, l'interdiction de rentrer en contact avec la victime, l'interdiction de quitter le territoire national, et l'obligation de pointer au commissariat de manière périodique (tous les 15 jours pour l'un d'eux, qui travaille à Lyon).

L'adolescent mis en examen a porté plainte

L'adolescent de 16 ans, soupçonné d'avoir agressé l'enfant, est un mineur isolé. Originaire de Guinée, il avait été recueilli en septembre par les services du Conseil départemental de la Loire et placé en appartement par l’association La Sauvegarde, avec un suivi quotidien d’éducateurs spécialisés.

La mère de la fillette assure l'avoir surpris chez eux, dans la nuit de jeudi 20 à vendredi 21 octobre, et l'accuse d'avoir agressé l'enfant qui dormait dans sa chambre, avant de prendre la fuite. Le père avait déposé plainte et mis en place une surveillance avec des amis. La nuit suivante, le mineur, qui réside à moins d'une centaine de mètres de la maison, a été reconnu par un voisin alors qu'il marchait dans le voisinage.

Le père de famille et ses trois amis ont ensuite été le voir avant de le rouer de coups et de le fouetter. Les coups portés avec un câble électrique ont valu 10 jours d'ITT au jeune homme. Il a été mis en examen dimanche pour agressions sexuelles aggravées sur mineure de moins de 15 ans et placé en détention provisoire. Le mineur nie toute agression sexuelle et a déposé plainte mercredi contre ses agresseurs.

Le père et ses amis ont tous un casier judiciaire très chargés

Selon le parquet de Roanne, le père de famille et ses trois amis sont "tous connus de la justice, avec des casiers judiciaires très chargés pour certains, notamment pour trafic de stupéfiants".

Le père de la fillette a été "condamné en octobre 2014 à quatre ans de prison, dont un an avec sursis", assorti de trois ans de mise à l’épreuve pendant trois ans pour le braquage, en décembre 2012, d'un bar-tabac de Roanne avec trois complices dont il n’a jamais révélé le nom. Il avait également été condamné à une interdiction de paraître à Roanne et à une interdiction de porter une arme pendant cinq ans.


Aurélie SARROT

Tout
TF1 Info