Kurt Zouma maltraite son chat et déclenche un tollé

Royaume-Uni : Kurt Zouma convoqué par la justice pour avoir maltraité son chat

Benoit Leroy avec AFP
Publié le 23 mai 2022 à 17h27
JT Perso

Source : TF1 Info

Début février dernier, une vidéo de l'international français l'avait montré en train de donner un coup de pied à son chat.
Ce mardi 24 mai, le footballeur est convoqué devant un tribunal britannique pour une première audience.

La justice se penche sur son cas. Le défenseur du club anglais West Ham, le Français Kurt Zouma, est convoqué ce mardi 24 mai devant un tribunal britannique pour une première audience, pour maltraitances sur son chat. Le 8 février dernier, une vidéo l'avait montré en train de porter de très violents coups à l'un de ses chats. Partagée sur les réseaux sociaux, la publication avait suscité une vague d'indignation.

Au côté du joueur, son frère Yoan, qui est soupçonné d'avoir enregistré et diffusé la vidéo à l'origine de cette affaire judiciaire. Sur celle-ci, on pouvait facilement distinguer Kurt Zouma donner un coup de pied et une claque à son chat. Le footballeur est poursuivi pour complicité de maltraitance. Les faits reprochés auraient eu lieu deux jours avant la publication des images, le 6 février. Les deux hommes seront ainsi présentés, pour la première fois, devant un tribunal londonien, mardi.

Depuis, les deux chats appartenant à Kurt Zouma ont été confiés à la société de protection des animaux RSPCA. C'est cette association qui a lancé une procédure afin que les deux frères soient poursuivis en vertu de la législation pour la protection du bien-être animal.

Toujours aligné sur le terrain par son club

West Ham, le club londonien dans lequel évolue Kurt Zouma, n'a jamais suspendu son joueur. Celui-ci était ainsi titulaire lors du match de Premier League, dimanche 22 mai, face à Brighton. Son club l'avait même fait jouer le soir même de la révélation de l'affaire, provoquant une immense vague de protestations et des sifflets parmi les supporters de l'équipe. Pour se justifier, West Ham avait expliqué que les chats n'avaient "subi aucune blessure physique".

Le joueur avait finalement écopé d'une amende de 300.000 euros, infligée par son club.  Le club avait ensuite assuré que la sanction financière infligée au joueur avait été reversée à des associations de protection des animaux. Adidas, de son côté, a rompu un contrat de sponsoring avec le joueur.


Benoit Leroy avec AFP

Tout
TF1 Info