Trois mois de prison après avoir été pris en flagrant délit d'adultère... avec une poule

La rédaction de LCI
Publié le 29 mars 2017 à 17h02, mis à jour le 29 mars 2017 à 21h39
Trois mois de prison après avoir été pris en flagrant délit d'adultère... avec une poule

ZOOPHILIE - Un quinquagénaire a été jugé mardi par le tribunal de Rouen après avoir été surpris par son épouse en plein ébats sexuels avec une poule. Il a été condamné à trois mois de prison ferme.

L’affaire est peu banale. Ce mardi 28 mars, le tribunal correctionnel de Rouen a jugé un homme de 59 ans pour avoir eu un rapport sexuel… avec une poule. Les faits, qui se sont déroulés à Saint-Etienne-du-Rouvray (Seine-et-Marne), remontent à l’été dernier. La mère de famille, alertée par l’une de ses filles suspectant son père d’avoir des penchants zoophiles, décide de le suivre dans le garage et découvre alors son mari, pantalon aux chevilles, en plein ébat avec le gallinacé.

Sa femme l'a depuis quitté

"Une vision tellement choquante" que la femme,  qui a depuis quitté son conjoint, "est prise de vomissement", rapporte le site Normandie actu. La famille possédait sept poules et une chèvre, qui ont été confiées depuis à une association de protection des animaux. L'avocate de la mère de famille a réclamé 1.000 euros de dommages et intérêts. Le tribunal, sans entrer dans les détails, a assuré qu'il "y avait eu des constatations sur le gallinacé", et a requis à l'encontre du quinquagénaire trois mois d'emprisonnement ferme assortis d'une interdiction définitive de détenir des animaux. 


La rédaction de LCI