Saisie de cannabis et de cocaïne à Avallon : la maire mise en examen et incarcérée

par V. F
Publié le 10 avril 2024 à 16h32, mis à jour le 10 avril 2024 à 22h12

Source : Sujet TF1 Info

Trois jours après la découverte de près de 70 kg de cannabis dans une maison lui appartenant, la maire d'Avallon (Yonne) a été présentée à un juge ce mercredi.
Elle a ensuite été mise en examen et incarcérée, selon le parquet d'Auxerre.
Cinq autres personnes, dont deux des frères de l'élue, ont également été mises en examen et incarcérées.

La maire d'Avallon (Yonne) et deux de ses frères ont été présentés "à un juge d'instruction après ouverture d'une information" judiciaire ce mercredi 10 avril au matin, avait indiqué le procureur de la République d'Auxerre, Hughes de Phily. "Les déferrements sont en cours" en ce qui concerne quatre autres personnes, avait-il ajouté, sans plus de précisions.

Finalement, dans la soirée, le parquet d'Auxerre a indiqué que l'édile et cinq autres personnes avaient été mises en examen et incarcérées, dont les deux frères de l'élue qui avaient été placés en garde à vue.

"Abasourdie"

Jamilah Habsaoui, maire divers gauche, a été arrêtée, ainsi que six autres personnes, dimanche lors d'une opération "place nette XXL" après une série de perquisitions qui ont permis la découverte de près de 70 kg de cannabis, 983 grammes de cocaïne, 20 lingots d'or et plus de 7000 euros en espèces. Les saisies ont été effectuées dans de multiples endroits, dont une maison appartenant à l'élue, à l'hôtel de ville et dans une pharmacie où elle travaille.

L'avocat de la maire, Me Antoine Audard, n'a pas répondu aux sollicitations de l'AFP. "Ma cliente n'a strictement rien à voir avec les faits qui lui sont reprochés", avait-il dit dans une interview au journal local L'Yonne républicaine. Selon lui, sa cliente était "abasourdie par la découverte faite dans sa maison par les gendarmes". Cette maison aurait pu servir de lieu de stockage pour ses deux frères, connus de la justice dans des affaires de stupéfiants.

Sur les sept personnes placées en garde à vue dimanche, une a été "rapidement" relâchée "pour des raisons médicales", selon le parquet, tandis que la garde à vue des six autres, dont la maire et deux de ses frères, avait été prolongée jusqu'à ce mercredi. Jamilah Habsaoui, 46 ans, ancienne membre du PS, est également conseillère régionale déléguée en charge de la ruralité pour la Bourgogne-Franche-Comté, membre de la majorité soutenant la présidente socialiste Marie-Guite Dufay.


V. F

Tout
TF1 Info