Mort de Maëva au Havre : l'enquête semble écarter "l'intervention d'un tiers"

Publié le 3 janvier 2024 à 17h58

Source : Sujet TF1 Info

Maëva Dubois, 22 ans, a disparu après avoir passé la soirée de la Saint-Sylvestre avec deux amis au Havre (Seine-Maritime).
Son corps a été retrouvé mardi par des plongeurs dans le secteur du port.
Ce mercredi, le procureur confirme que la piste accidentelle est, à ce stade, privilégiée.

Une soirée qui se voulait festive et qui a viré au cauchemar. Au petit matin lundi 1er janvier, deux jeunes personnes ont signalé à la police la disparition de leur amie Maëva Dubois, 22 ans, avec qui ils avaient passé une partie de la soirée au Havre (Seine-Maritime). Après avoir été refoulés vers 3 heures du matin de l'entrée du Cosmo, discothèque située sur les docks, le trio avait décidé de poursuivre la fête chez Maëva mais n'avait pas emprunté le même chemin pour s'y retrouver. La jeune femme n'est jamais rentrée chez elle ce soir-là. Son corps a finalement été retrouvé mardi soir par des plongeurs dans le secteur du port. 

Dès mardi soir, le procureur de la République du Havre, Bruno Dieudonné, avait précisé aux médias que "l'hypothèse accidentelle" était "la plus probable". Il le confirme ce mercredi après-midi dans un communiqué. "À ce stade des investigations, l'intervention d'un tiers semble pouvoir être écartée", écrit le magistrat. 

Une silhouette seule sur les images des caméras

Le procureur détaille que les deux amis de Maëva Dubois s'étaient rendus lundi soir à 19h10 au commissariat de police du Havre pour y être entendus. Dès les premières investigations, les enquêteurs avaient pu voir, en exploitant les images extraites des caméras de vidéosurveillance de la ville, "une silhouette se dirigeant seule aux alentours de 3h45 du matin vers le Pont-levant du sas Vétillard avant de disparaître, semble-t-il sous ce dernier". 

C'est dans les eaux du bassin que le corps sans vie de la jeune femme a été retrouvé mardi vers 19 heures par les sapeurs-pompiers. Sa famille l'a formellement identifiée. L'enquête ouverte dans un premier temps pour "disparition inquiétante" a été requalifiée, dès la découverte du corps de la victime, en enquête pour "recherche des causes de la mort". Une autopsie du corps devait être pratiquée. Les résultats ne seront pas connus avant plusieurs jours, précise le magistrat. 


Aurélie SARROT

Tout
TF1 Info