Montreuil : une femme de 86 ans étranglée par son fils et retrouvée par ses filles dans son lit

La rédaction de LCI
Publié le 1 mai 2017 à 16h36, mis à jour le 1 mai 2017 à 18h03
Montreuil : une femme de 86 ans étranglée par son fils et retrouvée par ses filles dans son lit
L'essentiel

FAIT DIVERS - Un homme âgé de 50 ans a reconnu dimanche avoir tué sa mère, sans pouvoir expliquer son geste. Ses sœurs ont retrouvé l'octogénaire décédée à son domicile de Montreuil (Seine-Saint-Denis).

Aux enquêteurs, il a indiqué qu'il était bien l'auteur du meurtre. Mais il n'a pu, à ce stade, expliquer son geste. Dimanche, un homme âgé de 50 ans a reconnu avoir tué sa mère avec qui il vivait à Montreuil (Seine-Saint-Denis) en l'étranglant. 

La victime a été découverte par ses filles ce dimanche à la mi-journée, morte dans son lit. "Les filles ont appelé leur mère et ont été surprises car c'est leur frère qui a décroché alors que cela n'arrivait jamais. C'est cela qui les a alertées", indique une source proche du dossier à LCI. 

Il n'était pas sorti de chez lui depuis... 23 ans

Selon une source proche de l'enquête, le meurtrier présumé  "vivait en ermite" dans le même logement que sa mère.  Une autre source précise à LCI que le quinquagénaire n'était pas sorti de chez lui depuis... 23 ans.

 "Il était tout le temps dans l'appartement situé dans un immeuble de la rue de Rosny et passait son temps dans sa chambre.  Selon ses déclarations, jamais il ne sortait faire des courses ou autre choses", indique-t-elle. 

Le moment du décès reste indéterminé

Le meurtrier présumé a été examiné par un psychiatre, qui a estimé que son discernement n'était "ni altéré ni aboli", a ajouté cette source.  Le moment du décès de l'octogénaire n'avait pas encore été déterminé ce lundi. "A priori, la mort remonte à un ou deux jours", ajoute la source proche du dossier. 

La police judiciaire de Seine-Saint-Denis est saisie de l'enquête.