Éboulement à Massy : le corps de l'ingénieur SNCF retrouvé

La rédaction de LCI
Publié le 30 juillet 2021 à 17h59
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

DRAME - Le corps de l'ingénieur SNCF de 55 ans, mort enseveli lors d'un éboulement sur un chantier à Massy (Essonne), a été retrouvé ce vendredi matin, fait savoir Valérie Pécresse. Les circonstances de cet accident, qui avait provoqué d'importants retards de train, sont encore à déterminer.

Il aura fallu cinq jours d'intenses recherches. Le corps de l'ingénieur SNCF, mort enseveli lors d'un éboulement sur un chantier à Massy (Essonne) dimanche, a été retrouvé ce vendredi matin, indique dans un tweet la présidente de la région Île-de-France, Valérie Pécresse, partageant un communiqué du vice-président de la région en charge des Transports, Stéphane Beaudet. "Je partage avec Stéphane Beaudet la tristesse de toute la famille SNCF & de tous les proches du pilote d’opération", écrit-elle, saluant "l'engagement exemplaire des pompiers de l'Essonne".

De son côté, Stéphane Beaudet ne se dit pas surpris de l'issue fatale de ce drame "vu les circonstances de cet accident rare". Il adresse ses "sincères condoléances" aux proches de cet homme de 55 ans, père de quatre enfants, dont la recherche du corps a été compliquée par l'environnement difficile et dangereux du lieu de l'accident.

Dans un communiqué diffusé lundi, la CGT-Cheminots a souligné que "le milieu ferroviaire est dangereux" et que "la sécurité doit demeurer une priorité absolue". De son côté, l'Unsa ferroviaire a exprimé "sa peine" et "exige que les enseignements soient tirés parce qu'elle n'acceptera jamais la fatalité".

Une enquête ouverte pour déterminer les causes de l'accident

Une instruction a été ouverte pour "recherche des causes de la disparition" de cet ingénieur de SNCF Réseau, enseveli dimanche par l'éboulement d'un chantier de forage à proximité des voies, sur le chantier SNCF d'un pont au niveau de la gare de Massy-Palaiseau. "Au regard des expertises réalisées, le juge d'instruction verra s'il y a lieu de modifier les qualifications", a précisé la procureure d'Évry.

Lire aussi

Cet accident mortel avait entraîné l'interruption du trafic des TGV dimanche en fin d'après-midi entre la gare de Paris-Montparnasse et le Sud-Ouest. Le trafic avait repris dimanche soir avant de revenir à la normale dès lundi matin.


La rédaction de LCI

Tout
TF1 Info