Nathalie Maillet, figure du sport automobile, assassinée avec son amie par son mari

Publié le 16 août 2021 à 16h00
Image du circuit du Spa-Francorchamps

Image du circuit du Spa-Francorchamps

Source : AFP

FÉMINICIDE - Nathalie Maillet, figure du sport automobile, à la tête du mythique circuit de Spa-Francorchamps depuis cinq ans, a été abattue avec une amie par son mari. Le couple était séparé depuis plusieurs semaines. Juste après les faits, l'homme s'est donné la mort.

La Française Nathalie Maillet, directrice du circuit de Spa-Francorchamps où se disputait dimanche la dernière journée du rallye d'Ypres, 8e manche du championnat WRC, a été retrouvée morte, tuée par balle, à son domicile, annoncent les médias belges. Ces derniers, qui citent le parquet, rapportent que dans la nuit de samedi à dimanche, la Française a été abattue par son mari qui a également tué une amie de celle-ci. L'auteur de ce féminicide a ensuite retourné l'arme contre lui, juste après avoir contacté la police. 

Selon plusieurs médias locaux, Nathalie Maillet était séparé de son mari depuis plusieurs semaines. Elle avait conservé la maison familiale de Gouvy dans laquelle elle vivait avec sa nouvelle compagne, tuée par le suspect. Cette dernière était avocate, professeure à l'université de Liège. 

"La seule chose que je peux confirmer aujourd’hui, c’est que ce qui a été vu sur place aujourd’hui au niveau balistique et au niveau médico-légal confirme, effectivement, que c’est très vraisemblablement monsieur qui a abattu les deux dames et qui ensuite s’est donné la mort", a expliqué à RTL.be la porte-parole du parquet du Luxembourg.

Une figure du sport automobile

L'absence de la directrice du circuit spadois dimanche matin au départ des quatre dernières spéciales du rallye WRC avait rapidement suscité l'étonnement. Étonnement qui a ensuite fait place à la stupeur. Cette Française de 49 ans était à la tête de ce que certains qualifient "de plus beau circuit du monde" depuis cinq ans.

Lire aussi

"En ce jour particulièrement douloureux, l’ensemble du personnel souhaite présenter ses plus sincères condoléances à la famille et aux proches de Nathalie, a fait savoir la porte-parole du circuit de Spa-Francorchamps. Le circuit mais aussi la course automobile perdent aujourd’hui une femme passionnée, forte de ses convictions avec le regard toujours porté vers le futur."

Sur Twitter, la ministre wallonne du Travail et de la Santé Christie Morreale a également rendu hommage à Ann Lawrence Durviaux, la deuxième victime. Une "grande juriste, professionnelle rigoureuse, femme de conviction", qui avait récemment aidé à la mise en place de centres de vaccination contre le covid-19.


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info