Strasbourg : le cadavre d'une mère de famille de 25 ans retrouvé dans la forêt, son ex mis en examen

AS
Publié le 29 décembre 2020 à 16h55
Strasbourg : le cadavre d'une mère de famille de 25 ans retrouvé dans la forêt, son ex mis en examen

Source : Google Maps

FAIT DIVERS - Un homme, soupçonné d'avoir tué son ex-compagne, a été interpellé et placé en garde à vue samedi. Il a été mis en examen avec un complice à l'issue de celle-ci.

C'est la sœur de la victime, inquiète de ne pas avoir de nouvelles, qui a donné l'alerte. Samedi dernier, un homme âgé de 42 ans, soupçonné d'avoir fait disparaitre son ex-compagne, a été interpellé par la police avant d'être placé en garde à vue. 

Selon les premiers éléments de l'enquête et le témoignage d'un des enfants de la victime, le quadragénaire, père des enfants, se serait présenté au domicile de celle-ci le 23 décembre dans le quartier de la Montagne-Verte à Strasbourg (Bas-Rhin) et une violente dispute aurait éclaté. "Un des quatre enfants a indiqué que 'papa avait frappé maman' et qu'elle était restée allongée au sol. Le père a rassuré les enfants avant de les conduire chez un autre membre de la famille. Mais quand les policiers se sont rendus au domicile de la maman après l'alerte, elle n'était pas là,  a indiqué une source policière à LCI. C'est le témoignage d'un ami du père, lui aussi interpellé ce week-end, qui a permis aux enquêteurs de retrouver le cadavre. Cet homme de 48 ans a en effet indiqué qu'il avait transporté une malle avec son ami dans la forêt de Vendenheim, au nord de Strasbourg. Il a précisé qu'il ignorait qu'elle contenait un corps. C'est à proximité de ce contenant, dans la forêt, sous de la terre et des branchages que le cadavre de la jeune femme a été découvert." 

Déjà connu pour des faits de violences

Deux informations judiciaires ont été ouvertes par le parquet de Strasbourg : la première pour "meurtre par conjoint ou ex-conjoint", la seconde pour "recel de cadavre".

"L’homme de 42 ans devait être présenté dans l'après-midi à un juge d’instruction en vue de sa mise en examen. Le complice présumé, âgé de 48 ans a également été déféré", a ajouté la source policière. 

"A l’issue de leur garde à vue, les deux mis en cause ont été mis en examen  et placés en détention provisoire/ L’ex conjoint pour 'meurtre par conjoint' et l’ami de ce dernier pour 'recel de cadavre' et 'dissimulation de preuves', a indiqué ce mardi à LCI la procureure de la République de Strasbourg Yolande Renzi sans vouloir faire "d’observation sur le contenu de leurs déclarations" .


AS

Tout
TF1 Info