Suède : deux femmes tuées lors d'une attaque meurtrière dans un lycée de Malmö

J.M avec AFP
Publié le 22 mars 2022 à 8h07
L'intervention policière après une attaque à l'arme blanche commise en Suède dans un lycée de Malmö.

L'intervention policière après une attaque à l'arme blanche commise en Suède dans un lycée de Malmö.

Source : JOHAN NILSSON / TT NEWS AGENCY / AFP

Une attaque à l'arme blanche a été commise lundi dans un lycée de Malmö.
Deux employées, âgées d'une cinquantaine d'années, ont été tuées.
Selon la police, le principal suspect a été rapidement maitrisé.

Un double meurtre au sein d'un lycée. Deux employées d’un lycée de Malmö (Suède), âgées d’une cinquantaine d’années, ont été tuées lors d’une attaque à l'arme blanche commise, ce lundi 21 mars, dans l’établissement où elles travaillaient. Un élève de 18 ans, le suspect principal, a été arrêté, a annoncé la police suédoise. 

Selon les médias locaux suédois, l'auteur présumé des meurtres a lui-même contacté le numéro d'urgence pour dire où il se trouvait, qu'il avait posé son arme et qu'il reconnaissait avoir tué deux personnes. L'interpellation a été effectuée sans difficulté peu après l'arrivée d'une première patrouille a rapporté la police.  Les deux victimes "ont été conduites à l'hôpital mais leurs vies n'ont pas pu être sauvées", ont expliqué les autorités dans un communiqué de presse publié sur les réseaux.

Alertée en fin d’après-midi, vers 17h, la police a rapidement pris place devant l’établissement scolaire avec d'importants moyens et une première patrouille a pu entrer dans l'établissement. Après des premières informations faisant état de cris dans l'établissement, "nous avons eu plus d'informations suggérant qu'un crime grave était en train d'être commis avec des actes de violence à l'intérieur de l'école", a expliqué à l'AFP un porte-parole de la police, Nils Norling. Selon le journal suédois Aftonbladet, les étudiants de l’école ont d’abord cru qu’il s’agissait d’une blague lorsqu’il a été demandé d’évacuer urgemment l’école. 

Un acte effroyable

Des élèves interrogés par des médias suédois devant l’école ont témoigné d’un réel sentiment de choc. "Malmö Latin c’est un peu comme une école de la paix. C'est un lieu ouvert où tout le monde est le bienvenu, nous sommes comme une famille. Il n'y a jamais de bagarres à l'école. C'est pourquoi j'ai été choquée que cela se produise ici", a déclaré une étudiante au journal suédois Aftonbladet. 

Lire aussi

Aucun mobile n'a été établi ni même évoqué. Après avoir longuement inspecté les lieux et interrogé des témoins, les autorités sont convaincues que le suspect a agi seul. "Nous sommes arrivés tôt sur place et nous avons pu arrêter rapidement l’agresseur. Un grand travail nous attend pour comprendre ce qu'il s'est passé et la motivation derrière cet acte effroyable", a commenté Åsa Nilsson, une des responsables de l'enquête.


J.M avec AFP

Tout
TF1 Info