TÉMOIGNAGE - Un adolescent de 14 ans a été tué par balles mercredi soir à Marseille, dans un quartier en proie aux trafiquants de drogue. Un drame qui suscite un sentiment mêlé de douleur et de colère au sein de sa famille.

Mort à seulement 14 ans, dans les rues de son propre quartier. C'est le triste sort de ce très jeune homme tué à Marseille mercredi dans la soirée. Dans l'une des zones les plus déshéritées de la ville, l'adolescent a été victime d'un individu muni d'une arme longue de type fusil d'assaut.

"Tout le monde le sait et personne ne dit rien"

Mais l'enfant n'était "ni guetteur, ni dealeur", promet sa tante, larmes aux yeux. Au micro de LCI, elle veut que tout le monde le sache. Son neveu "allait à l'école, il travaillait". Selon les informations du parquet, l'adolescent a été la victime d'un individu qui a tiré en direction d'un point de guet situé avant l'entrée de la cité abritant la revente de stupéfiants. 

Une histoire dramatique trop de fois entendue. Et dont le refrain transforme la tristesse de la famille en colère. Ce réseau de drogue "dure depuis années", s'emporte la tante de l'adolescent. "Tout le monde le sait et personne ne dit rien, on s'en fout. Jusqu'à ce que, malheureusement, un drame se passe et  ça vous arrive." Un "drame" partagé par trop de familles endeuillées. Car dans cette cité, "ça tire en pleine journée", comme le résume la tante de la victime, faisant référence aux trafiquants de drogue se disputant le marché.

Un combat de caïds qui ne cesse de faire des victimes. En tout, onze personnes sont décédées cette année dans des règlements de compte dans ce département, selon des chiffres de la préfecture de police du 14 août, dont une jeune fille de 17 ans, victime collatérale.


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info