Terrorisme : un ado de 17 ans, complice présumé de Rachid Kassim, mis en examen

La rédaction de LCI
Publié le 19 novembre 2016 à 16h51
Terrorisme : un ado de 17 ans, complice présumé de Rachid Kassim, mis en examen

ATTENTATS - Un adolescent de 17 ans, soupçonné d'être un complice du djihadiste Richard Kassim, probable mandataire de l'assassinat du père Jacques Hamel, avait été interpellé mardi à Rennes par la DGSI et le RAID. Il a été mis en examen samedi.

Le djihadiste Richard Kassim refait parler de lui. Un autre de ses jeunes complices présumés a été mis en examen ce 19 novembre à Paris pour association de malfaiteurs terroriste criminelle. Comme LCI le révélait hier, l'adolescent de 17 ans avait été interpellé mardi à son domicile de Rennes par la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) et les forces d’élite du RAID. 

Surnommé "Abou Omar", ce jeune d'origine belge est soupçonné d'avoir joué, ces derniers mois, un rôle actif sur la chaîne "Dine Al Haqq" du réseau crypté russe - une chaîne fermée depuis peu  - utilisée par le djihadiste français depuis la zone irako-syrienne pour convaincre des jeunes de commettre des attentats dans l'Hexagone. Kassim s'en était servi pour organiser l'assassinat du père Jacques Hamel à Saint-Etienne-du-Rouvray en juillet dernier.

Une quinzaine d'interpellations liées à Kassim

H. M. est notamment soupçonné d'avoir aidé à mettre en relation de jeunes islamistes radicaux français avec Kassim et d'avoir organisé des rencontres virtuelles entre ces terroristes en herbe. Parmi ces "proies" se trouvaient deux jeunes filles de 15 et 16 ans. Interpellées par la DGSI en août dernier à Melun et Clermont-Ferrand, les deux adolescentes, qui ont mené les enquêteurs à H.M, sont aujourd'hui incarcérées. 

Un autre suspect, A.K., âgé de 17 ans et qui faisait office de co-administrateur de "Dine Al Haqq", avait été interpellé le 25 août. Il était lui aussi en lien avec H.M., selon une source proche de l'enquête. Mis en examen par un juge anti-terroriste parisien, il est depuis en prison.

Depuis cet été, une quinzaine de personnes, souvent jeunes, voire mineures, ont été mises en examen pour des menaces d'attentats inspirées des appels au meurtre lancés par Rachid Kassim depuis la zone irako-syrienne. L'homme de 29 ans est notamment soupçonné d'avoir téléguidé, en juillet, Abdel Malik Petitjean et Adel Kermiche. A 19 ans, ils ont assassiné le père Jacques Hamel dans son église de Saint-Étienne-du-Rouvray avant d'être abattus. En fuite, le terroriste est depuis visé par un mandat d'arrêt international.

Qui est Rachid Kassim, recruteur très actif pour l'organisation État islamique ?Source : Sujet JT LCI
Cette vidéo n'est plus disponible
Rachid Kassim, ennemi public N°1Source : Sujet JT LCI
Cette vidéo n'est plus disponible

La rédaction de LCI

Tout
TF1 Info