Tirs sur une voiture à Paris : la passagère décédée, trois policiers placés en garde à vue

V.M avec le service police-justice TF1/LCI
Publié le 5 juin 2022 à 21h00
L'IGPN, la "police des polices", a été saisie après des propos racistes visant un policier.

L'IGPN, la "police des polices", a été saisie après des propos racistes visant un policier.

Source : PATRICK KOVARIK / AFP

Les trois fonctionnaires qui ont tiré samedi sur une voiture dans le 18e arrondissement de Paris ont été placés en garde à vue dimanche après-midi.
Les deux occupants, un homme et une femme, ont été touchés par les tirs.
La passagère est décédée, dimanche soir.

Trois policiers en garde à vue après les tirs contre voiture samedi dans le 18e arrondissement de Paris. Ces fonctionnaires, actuellement dans les locaux de l'Inspection générale de la police nationale (IGPN), avaient ouvert le feu dans la matinée sur un véhicule dont le conducteur est soupçonné d'avoir voulu échapper à un contrôle. 

Deux des quatre occupants de la voiture, le conducteur, un homme de 38 ans, et une femme, ont été grièvement blessés, l'un au thorax et l'autre à la tête. Selon nos informations, le conducteur est sorti de réanimation. Quant à la passagère, elle est décédée des suites de ses blessures, dimanche dans la soirée. 

Lire aussi

Double enquête

Deux enquêtes ont été ouvertes samedi, l'une confiée à l'IGPN visant les policiers, l'autre à la police judiciaire parisienne visant les occupants de la voiture pour tentative d'homicide sur personnes dépositaires de l'autorité publique.

Les trois policiers auditionnés sont deux hommes et une femme, a-t-on appris de source policière. Leurs gardes à vue peuvent durer jusqu'à quarante-huit heures. "Cette mesure est prise en raison de la gravité des conséquences des tirs réalisés et afin de vérifier les conditions d’usages de leurs armes par les intéressés", a précisé le parquet de Paris à LCI. 

Une source policière avait indiqué à LCI que les fonctionnaires avaient remarqué "une voiture avec quatre passagers dont l'un ne portait pas sa ceinture de sécurité". Alors qu'ils s'en approchaient, la voiture aurait pris la fuite "à très vive allure" et "foncé sur un équipage de policiers à VTT". Les fonctionnaires ont alors ouvert le feu sur le véhicule. 


V.M avec le service police-justice TF1/LCI

Sur le
même thème

Articles

Tout
TF1 Info