Toulouse : 18 mois de prison ferme pour avoir défiguré une jeune femme à coups de tesson de bouteille

par A.S
Publié le 13 septembre 2023 à 14h13

Source : Sujet TF1 Info

Le 19 juillet, une jeune femme et son petit ami ont été violemment agressés en plein centre-ville de Toulouse.
La jeune femme a été visée notamment par des coups de tesson de bouteille la défigurant à vie.
Quatre adolescents ont été jugés ce mardi après-midi devant le tribunal pour enfants de Toulouse, dont l'une en son absence.

Des images terribles montrant la victime défigurée sur les réseaux sociaux et une affaire qui avait choqué l'opinion. Dans la nuit du 18 au 19 juillet dernier, un affrontement entre deux groupes de jeunes a dégénéré sur la place du Capitole, à Toulouse (Haute-Garonne). 

Ce jour-là, vers 2 h 50, devant un établissement de restauration rapide, un groupe de quatre personnes composé de deux femmes et de deux hommes de 19 ans a été pris à partie par des mineurs, deux garçons et deux filles âgés de 14 à 17 ans, avait annoncé à l'époque le procureur de la République de Toulouse, Samuel Vuelta-Simon. La principale mise en cause, âgée de 17 ans, s'était emparée d'une bouteille pour la briser, avant de porter des coups multiples au visage, au dos et au bras de la jeune fille du premier groupe, lui occasionnant des blessures sévères. La mineure de 14 ans s'est également emparée de tessons de bouteille pour porter des coups. Les deux garçons avaient, eux aussi, participé à la rixe en portant également des coups, sans arme. 

Deux mois après les faits, les quatre mineurs ont été jugés mardi après-midi devant le tribunal pour enfants de Toulouse. Seuls trois étaient présents, la quatrième étant recherchée après une fugue.

Trois auteurs condamnés, une prévenue recherchée

Selon les informations de La Dépêche, deux des trois mineurs mis en cause ont été condamnés. La principale mise en cause, a reconnu les faits et a expliqué avoir agi sous l’effet de l’alcool. Elle a écopé d'une peine de 36 mois de prison dont 18 mois ferme.

Un autre accusé, âgé de 16 ans, a été condamné à dix-huit mois de prison dont 12 avec sursis. Le troisième agresseur, âgé de 17 ans a écopé d’une mise à l’épreuve sous contrôle judiciaire avant un rendez-vous devant le tribunal qui statuera sur sa peine. Enfin, la plus jeune des prévenus, âgée de 14 ans et qui a fugué, a fait l’objet d’une mise à l’épreuve en attendant une future audience. 


A.S

Tout
TF1 Info