"TPMP" : Enora Malagré à son tour entendue par la Brigade des Stups comme témoin

La rédaction
Publié le 16 novembre 2016 à 18h30
"TPMP" : Enora Malagré à son tour entendue par la Brigade des Stups comme témoin

Source : C8

ENQUÊTE - La chroniqueuse de "Touche Pas à Mon Poste" Enora Malagré a révélé à Closer avoir été entendue dans le cadre de l'enquête qui concerne le démantèlement d'un trafic de cocaïne. Elle affirme avoir été entendue "en tant qu'amie de Jean-Michel Maire".

Après Jean-Michel Maire, c'est au tour d'Enora Malagré d'être entendue dans le cadre de l'enquête visant le démantèlement d'un trafic de cocaïne. Souvenez-vous : la semaine dernière, le chroniqueur de "Touche pas à mon poste" était convoqué par la Brigade des Stups et avait été placé en garde à vue. 

A nos confrères de Closer, il avait expliqué être un simple témoin et non pas un suspect de l'affaire. Il semble que l'enquête soit loin d'être close : Enora Malagré a dévoilé à l'hebdomadaire avoir été entendue le mardi 8 novembre dernier en audition libre. Elle affirme cependant qu c'est "en tant qu'amie de Jean-Michel Maire" qu'elle a été interrogée, peu après la sortie de garde à vue de ce dernier. Pourtant, la jeune femme apparaît dans des relevés téléphoniques qui ont servi à l'enquête.

"Je n'ai pas été entendue pour les mêmes raisons que Jean Michel Maire, a-t-elle expliqué à Closer. J'ai été appelée pour parler de mon ami. Ça n'a rien à voir avec ce qui touche de près ou de loin les stupéfiants. Je n'ai pas fait de garde à vue, je n'ai pas été inculpée de quoi que ce soit. Je suis la meilleure amie de Jean Michel et il se trouve que j'ai pu lui en parler, moi, dans la vie, en le mettant en garde sur des choses...."

Elle ajoute : "J'ai été appelée (ndlr : par les enquêteurs) et on m'a posé des questions auxquelles je n'ai malheureusement pas pu répondre. Je ne suis pas concernée de manière personnelle par cette affaire et je ne suis pas consommatrice non plus. J'aide un ami." Enora Malagré est finalement ressortie libre, sans aucune charge retenue contre elle.


La rédaction

Tout
TF1 Info