Trois employés passent quatre heures bloqués dans un ascenseur de la tour Eiffel en pleine nuit

par JB
Publié le 28 février 2024 à 8h48

Source : TF1 Info

Trois employés qui intervenaient sur la tour Eiffel dans la nuit du 16 au 17 février sont restés bloqués dans un ascenseur.
Ils ont passé quatre heures dans l'appareil avant d'être évacués en rappel.

Deux jours avant le début de la grève qui a bloqué l'accès à la tour Eiffel pendant six jours, trois employés d'une entreprise de protection incendie ont vécu une drôle de mésaventure. Ils ont passé quatre heures enfermés dans un ascenseur du monument alors qu'ils effectuaient une intervention dans la nuit du vendredi 16 au samedi 17 février. Au moment de redescendre une fois leur travail terminé, l'ascenseur est tombé en panne, rapporte l'un des trois hommes dans une interview au Parisien. "On est resté là de 3h50 du matin à 8 heures", précise-t-il. Ils se trouvaient à environ 30 m de hauteur.

Une descente en rappel vertigineuse

Les pompiers du Groupe de recherche et d’intervention en milieu périlleux (Grimp) sont intervenus. Les trois employés ont dû être descendus en rappel. "Visuellement, c'est très impressionnant", a témoigné sur LCI la porte-parole des sapeurs-pompiers de Paris Claire Boaet. "Évidemment, je comprends qu'ils aient été impressionnés parce que la hauteur et la nuit, ce sont deux dimensions qui modifient un peu nos repères."

Interrogée par Le Parisien, la Société d'exploitation de la tour Eiffel (Sete) s'est voulue rassurante quant à la sécurité des ascenseurs, rappelant que l'appareil monte et descend une centaine de fois par jour et qu'en 2023, "son taux de disponibilité a été de 99,7%".

Le monument a rouvert aux touristes samedi 25 février après six jours de grève alors que les syndicats CGT et SO dénonçaient auprès de la mairie de Paris, actionnaire majoritaire de la Sete, un modèle économique "trop ambitieux et intenable".


JB

Tout
TF1 Info