Tweets antisémites contre Miss Provence 2020 : sept personnes condamnées à des amendes

La rédaction de LCI
Publié le 3 novembre 2021 à 14h45
JT Perso

Source : TF1 Info

JUSTICE - Sept personnes ont été condamnées mercredi à des amendes d'un montant de 300 à 800 euros pour des tweets antisémites visant April Benayoum, Miss Provence et première dauphine de Miss France, en décembre 2020.

La justice a tranché dans l'affaire des tweets antisémites qui ont visé Miss Provence, April Benayoum, en décembre 2020. Sept personnes ont été condamnées mercredi à des amendes allant de 300 à 800 euros pour avoir posté ces messages qui s'en prenaient à la première dauphine de Miss France. 

Un huitième prévenu a été relaxé par le tribunal correctionnel de Paris, ce dernier ayant estimé que son tweet ne visait pas la victime.

Lire aussi

Une opération conduite en mai 2021

Le parquet avait requis deux mois de prison avec sursis fin septembre contre ces quatre hommes et quatre femmes âgés de 20 à 58 ans, pour "injures publiques commises à raison de l'origine, de l'ethnie, de la race ou de la religion".

Le 18 mai 2021, huit personnes majeures et une mineure au moment des faits avaient été placées en garde à vue au terme d'une opération coordonnée par la Brigade de répression de la délinquance contre la personne (BRDP) en lien avec les unités territoriales de sécurité publique de la police et les brigades territoriales de la gendarmerie. Les majeurs étaient originaires des Bouches-du-Rhône, de la Seine-Saint-Denis, du Val-d'Oise, de la Sarthe, de l'Ain, du Bas-Rhin et du Rhône. Ils avaient comparu le 22 septembre. 


La rédaction de LCI

Tout
TF1 Info