Val-d'Oise : la femme retrouvée égorgée à Arnouville identifiée, son amant mis en examen

Publié le 26 avril 2021 à 18h28
Val-d'Oise : la femme retrouvée égorgée à Arnouville identifiée, son amant mis en examen

FAIT DIVERS - Près d'un mois après l'appel à témoin lancé par le procureur de la République de Pontoise, la femme retrouvée morte dans un bois d'Arnouville (Val-d'Oise) a été identifiée et un homme a été mis en examen.

C'est une sordide affaire qui vient d'être élucidée. Vendredi dernier, 23 avril, un homme, soupçonné d'avoir égorgé sa maîtresse dont le corps avait été retrouvé près d'un bois à Arnouville il y a moins d'un mois sans pouvoir mettre un nom sur la victime, a été mis en examen vendredi pour "homicide volontaire", a indiqué lundi le parquet de Pontoise.

Le suspect, âgé de 42 ans et d'origine srilankaise, a reconnu les faits pendant sa garde à vue, expliquant son geste par la volonté de "mettre fin à sa relation sentimentale avec la victime", a déclaré dans un communiqué Eric Corbaux, le procureur de la République de Pontoise. Cet homme est "marié et père de plusieurs enfants qui se trouvent au Sri Lanka", a-t-il précisé.

Lire aussi

Le 31 mars, un promeneur a découvert près du bois d'Arnouville le corps de la victime égorgée. Aucun papier d'identité n'avait été retrouvé sur place, ce qui avait nécessité un appel à témoins pour identifier cette femme de 40 ans, elle aussi Srilankaise et résidant à Sarcelles, ville populaire au nord de Paris.

Les investigations ont permis aux enquêteurs de la police judiciaire de Versailles d'interpeller le suspect à son domicile parisien le 21 avril, a retracé le parquet, évoquant des "éléments probants" recueillis lors d'une perquisition et dans son téléphone. 

En 2020, 90 féminicides ont été officiellement recensés, contre 146 l'année précédente.


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info