Var : deux hommes mis en examen pour avoir déposé le cadavre de leur frère à la poubelle

Publié le 11 octobre 2023 à 19h26

Source : Sujet TF1 Info

Un corps en état de décomposition avancée a été retrouvé la semaine dernière dans une poubelle du centre-ville d'Ollioules (Var).
Deux hommes âgés de 77 et 66 ans, frères de la victime, ont été mis en examen dans la soirée ce mercredi pour "atteinte à l'intégrité d'un cadavre".
Ils ont reconnu avoir déplacé le corps probablement pour ne pas financer les funérailles.

C'est un agent de la voirie qui, mardi 3 octobre, avait fait la macabre découverte. Dans un conteneur à poubelles situé en plein centre-ville d'Ollioules, ce dernier avait découvert un cadavre. "Le corps était en état de putréfaction avancée. Il était emballé en partie dans un sac-poubelle", avait indiqué le procureur de la République de Toulon, Samuel Finielz le jour des faits. 

Une semaine après cet événement, le magistrat nous confirme, comme l'a révélé France Bleu, que deux hommes ont été interpellés et placés en garde à vue dans cette affaire lundi. "Ces deux personnes, qui sont les frères de la victime, ont été mises en examen du chef d'atteinte à l'intégrité d'un cadavre, annonce le procureur ce mercredi. 

"Pas d'autre solution"

Selon une source proche du dossier, "les frères de la victime se seraient retrouvés avec leur frère décédé et, avec très probablement la volonté de ne pas engager de dépenses d'obsèques, auraient décidé de transporter le corps jusqu'à une poubelle sur la voie publique".

Ainsi, au cours de leur garde à vue, les deux mis en cause ont "reconnu avoir eu connaissance du décès de leur proche il y a plusieurs semaines et n'avoir pas été en mesure d'envisager d'autre solution" que de le placer dans la poubelle selon le parquet.  "Le cadavre a été déplacé dans le conteneur à poubelle le 3 octobre, jour où il a été retrouvé. Mais ce monsieur, au regard de son état, était de toute évidence mort depuis un moment dans son appartement", insiste le procureur. 

"Les déclarations des mis en cause sont susceptibles d'être expliquées par des difficultés sociales particulièrement importantes chez ces deux personnes âgées de 77 ans et de 66 ans", relève par ailleurs le parquet.

L'origine du décès inconnue pour l'heure

L'origine du décès de la victime, âgée d'une quarantaine d'années, n'était pas connue ce mercredi. "Le corps ne présentait pas de trace visible, après autopsie, d'intervention d'un tiers. Cela étant, c'est un corps qui a été retrouvé en état de décomposition avancée et il est toujours très compliqué quand on a des corps dans cet état d'exclure totalement la mort suspecte. Des analyses toxicologiques et des expertises anatomopathologiques sont actuellement en cours et nous permettront d'en savoir plus", souligne le procureur. 

Les deux frères, inconnus de la police et de la justice jusqu'alors, ont été placés sous contrôle judiciaire. Pour "atteinte à l'intégrité d'un cadavre", ils encourent jusqu'à un an d'emprisonnement et jusqu'à 15.000 euros d'amende.

Deux dossiers d'information judiciaire ont été ouverts dans cette affaire : l'un concerne les faits d'atteinte à l'intégrité d'un cadavre, l'autre, en recherche des causes de la mort. 


Aurélie SARROT

Tout
TF1 Info