Accident mortel en Ariège : la fille de l'agricultrice décédée a succombé à ses blessures

par I.N
Publié le 23 janvier 2024 à 22h43

Source : JT 20h Semaine

La fille de l'agricultrice décédée ce mardi matin à Pamiers (Ariège) a succombé à ses blessures, annonce le parquet de Foix.
Elle était âgée de 12 ans, et a été percutée par une voiture sur un barrage routier d'agriculteurs.

Elle a succombé à ses blessures. La fille de l'agricultrice décédée ce mardi matin, renversée par un véhicule qui a foncé sur un barrage routier dressé par les syndicats agricoles à Pamiers (Ariège), est morte des suites de ses blessures, a annoncé ce mardi soir le procureur de la République de Foix. L'adolescente de 12 ans "est décédée peu après 19 heures", a-t-il précisé, se basant sur "les services de l'hôpital Purpan de Toulouse".

Un drame qui "nous bouleverse tous"

Tôt ce mardi, vers 5h45, un véhicule occupé par trois Arméniens sous OQTF a percuté un barrage d'agriculteurs, mobilisé en Ariège comme dans de nombreux endroits du pays, sur une section de la RN20 Toulouse-Andorre, pourtant fermée à la circulation. Trois personnes sont touchées : une éleveuse de vaches limousines de 35 ans, décédée, son mari et sa fille, tous deux dans un état très grave "avec pronostic vital engagé", explique alors Jérôme Bayle, figure de la mobilisation et ami de l'agricultrice.

À la mi-journée, le décès de l'adolescente est annoncé par le procureur, qui se rétracte quelques minutes plus tard. Mais "son état reste critique" et "les soins se poursuivent", affirme-t-il dans un communiqué. Elle a finalement succombé à ses blessures en début de soirée.

Le décès de l'agricultrice de 35 ans a suscité une vive émotion partout dans le pays, où les mobilisations se multiplient. Le président de la République Emmanuel Macron s'y est associé, assurant sur X que "le drame de Pamiers nous bouleverse tous". Le ministre de l'Agriculture, Marc Fesneau, s'est déplacé en fin d'après-midi dans la commune de l'Ariège pour "témoigner de l'émotion de la nation auprès du monde agricole". "Ce drame touche les agriculteurs dans ce moment de revendications", a-t-il souligné.


I.N

Tout
TF1 Info