Un bus scolaire transportant 40 élèves de primaire a basculé ce samedi matin dans un ravin en Isère.
Deux adultes étaient en urgence relative, mais les enfants s'en sont sortis presque indemnes, malgré quelques blessures légères.
Ils ont pris le train samedi soir pour retrouver leurs familles en région parisienne.

Si le pire a été évité, le drame aura tout de même laissé des séquelles. Un car scolaire qui transportait des élèves de primaire originaires de Sceaux (Hauts-de-Seine), de retour de colonies de vacances, a basculé samedi matin dans un ravin, faisant 21 blessés, après une sortie de route sur la nationale 85, près de Corps, en Isère. 

Deux adultes, le conducteur du véhicule et sa compagne, ont été hospitalisés et se trouvaient en urgence relative, selon un nouveau bilan communiqué en soirée. Mais du côté des enfants, les nouvelles sont rassurantes : 18 d'entre eux ont été  "légèrement blessés", selon la préfecture, et sont sortis de l'hôpital pour rejoindre leurs camarades dans l'après-midi. 

Ce bus transportait 40 élèves de primaire vers la gare de Grenoble après un séjour scolaire dans les Hautes-Alpes, organisé par la commune de Sceaux, dans les Hauts-de-Seine, selon la préfecture de l'Isère. "Les enfants sont choqués, mais aucun ne souffre de blessures graves. Il en est de même pour l’accompagnatrice. Quatre enfants ont été transportés à l’hôpital pour observation", a indiqué le parquet de Grenoble, qui a ouvert une enquête sur les circonstances de l'accident.

Ils rentrent à Paris dès samedi soir

Ceux qui n'ont pas été hospitalisés ont été pris en charge dans un hôtel réquisitionné pour eux à quelques kilomètres de l'accident, où ils ont pu déjeuner, avant d'être conduits à l'école des Pupilles de l'air de Montbonnot-Saint-Martin, qui dépend du ministère des Armées. L'équipe du 13H de TF1 les a rencontrés et a constaté qu'ils se portaient bien. Les enfants restent en revanche très choqués depuis l'accident, au point d'avoir peur de monter à nouveau dans un car. 

Tous les enfants ont été rapatriés samedi soir sur Paris. Arrivés vers 23h22, ils ont été accueillis par quelques membres de la mairie de Sceaux et quelques parents, la mairie leur ayant demandé de ne pas se rendre à la gare. Les petites victimes ont ensuite été emmenées chez elles par deux cars affrétés par la mairie. 

Selon le parquet, "la piste du malaise du conducteur est à ce stade privilégiée" pour expliquer le drame. "Dans un virage, le conducteur a continué tout droit et le car a fait une chute dans les bois jusqu’au torrent (....). Heureusement, les enfants étaient tous attachés", a-t-il poursuivi dans un communiqué. 


M.L | Duplex TF1 : Gaëlle Charnay

Tout
TF1 Info